Remonter

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Dufy

Raoul Dufy, né au Havre le 3 juin 1877 et décédé le 23 mars 1953 à Forcalquier, est un artiste français aux multiples talents, qui excella tant dans la peinture, dans le dessin, dans la gravure, dans la céramique et dans l’illustration d’ouvrages que dans la décoration, d’intérieurs et d’espaces publics, ainsi que dans la décoration de théâtre.

 

Naissance, enfance et formation


Cadet d’une fratrie de onze enfants, Raoul Dufy est le fils de Léon Marius Dufy, comptable et musicien amateur de talent, et de Marie Eugénie Ida Lemonnier.
Dès 1893, alors qu’il est âgé d’à peine seize ans, Dufy suit des cours de dessin et de peinture à l’école municipale des beaux-arts du Havre. Il pratique alors surtout l’aquarelle et peint des paysages normands.


L’obtention d’une bourse d’études lui permet, en 1900, de rejoindre l’école nationale supérieure des beaux-arts à Paris. Raoul Dufy produit alors beaucoup de dessins et de peintures, notamment des paysages normands et plus précisément havrais : cela lui permet d’exposer ses œuvres dès 1901, notamment au Salon des artistes français mais également au Salon des indépendants. Dans les années qui suivent, il séjourne en Provence, et surtout à Martigues : la luminosité méridionale, la ville et ses canaux, lui inspirent de nombreuses productions artistiques dont une série de toiles intitulées Le port de Martigues, 1904, Martigues, 1907 ou encore Bateaux à Martigues, 1908.

Influences et carrière

 

Impressionnisme


Artiste contemporain de l’impressionnisme, Raoul Dufy est d’abord fortement influencé par ce mouvement, comme en témoignent plusieurs de ses toiles, dont La Plage de Sainte-Adresse réalisée en 1902, ou encore la toile intitulée Après le déjeuner, exécutée en 1905.

L’influence du fauvisme d’Henri Matisse


L’artiste est ensuite fortement marqué par le fauvisme, notamment grâce à Henri Matisse, qu’il rencontre en 1905, alors que celui-ci expose ses œuvres au Salon d’Automne à Paris. La toile qu’il réalise en 1906, La Place du village témoigne de cette évolution vers le fauvisme : si le ciel est encore marqué par l’influence impressionniste, les couleurs franches employées pour le reste de la toile sont celles d’un peintre fauve. La même année, Raoul Dufy exécute l’œuvre Nu rose au fauteuil vert (Claudine de dos), dont les teintes, ocre et rouge, évoquent encore plus nettement le mouvement fauviste.

Cubisme : l’inspiration de Paul Cézanne


Raoul Dufy s’intéresse ensuite à l’œuvre de Paul Cézanne et se met à peindre des natures mortes, des arbres, ainsi que des animaux, avec un style plus libre, de plus en plus proche du cubisme. Alors qu’il séjourne en Provence, il se rend avec Georges Braque à L’Estaque, petit village marseillais, pour y peindre. Le tableau Arbres à l’Estaque, exécuté en 1908, est une représentation cubiste d’un paysage provençal.


Production artistique


Outre ses dessins, ses aquarelles et ses huiles, Raoul Dufy exprime son talent au moyen d’autres formes artistiques.  Ainsi, en 1910, il illustre le Bestiaire d’Apollinaire en utilisant des bois gravés. Ces gravures plairont au couturier Paul Poiret, qui fera appel à Raoul Dufy pour illustrer des tissus de mode. Ensemble, Paul Poiret et Raoul Dufy fonderont une entreprise d’impression de tissus, nommée La petite usine. Dufy travaillera ensuite pour une entreprise de soieries de Lyon et créera pour elle des motifs d’animaux, de fleurs et d’oiseaux.


En 1920, il illustre les Madrigaux de Stéphane Mallarmé avec des lithographies. Il en créera d’autres pour Guillaume Apollinaire, et Jean Cocteau fera appel à lui pour créer les décors et les costumes de son spectacle-concert Le bœuf sur le toit.

L’artiste s’intéresse par la suite, et c’est un aspect moins connu de son travail, à la céramique : il en produit plusieurs centaines dont Le vase aux baigneuses et aux cygnes. La période de production de céramique de Raoul Dufy s’étire de 1924 à 1939. L’artiste a travaillé en collaboration avec l’artiste céramiste catalan Llorens Artigas. Dufy ayant fréquenté des peintres fauves, on peut s’étonner que son intérêt pour la céramique se soit manifesté aussi tard dans sa carrière : les fauvistes ont en effet, dès 1905, fréquenté l’atelier du potier André Metthey.

Il réalise plus tard, en 1936, avec l’aide de son frère Jean Dufy, une peinture monumentale : c’est un assemblage de 250 panneaux pour une longueur de 62 mètres et une hauteur de 10 mètres. Cette toile est intitulée La Fée Électricité, et fut exécutée pour le pavillon de l’Électricité de l’Exposition Universelle de 1937.
L’artiste illustre également Les nourritures terrestres d’André Gide en 1949.

Techniques artistiques

L’artiste a utilisé toutes les formes artistiques possibles pour donner libre cours à son talent, y compris des techniques mixtes, en mêlant, par exemple, huile et peinture à essence, comme l’illustrent les œuvres Fenêtre sur Paris et Composition florale, toutes deux réalisées en 1924.

 

L’oeuvre de Raoul Dufy


L’artiste a produit, au cours de sa carrière, une quantité très impressionnante d’œuvres : environ 6000 aquarelles et autant de dessins, 3000 toiles, ainsi que des gravures sur bois, des lithographies, des tapisseries et des étoffes imprimées.

Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer :

 

Aquarelles


Ceres à la mer, 1928,

Courses à Deauville, 1933,

Notre maison à Montsaunès, 1943.

 

Huiles sur toile


Le Yacht pavoisé au Havre, 1904,

Rideau d’arbres à Falaise, 1905,

La Rue pavoisée, 1906,

Le violon rouge, 1949.
Raoul Dufy est un artiste très côté : ses œuvres se vendent à des prix fabuleux. Ainsi, en 2004, l’huile sur toile Fête à Sainte-Adresse (1906) a été vendue à New York pour plus de 3 millions de dollars.

Vie personnelle

L’artiste a épousé, en 1911, Eugénie-Émilienne Brisson, une jeune niçoise, avec laquelle il a beaucoup voyagé. Raoul Dufy se découvre une maladie lourdement incapacitante en 1937.
Celle-ci freinera sa production artistique et le conduira à se retirer en Provence, à Forcalquier où il succombera à une crise cardiaque. Il est aujourd’hui inhumé au cimetière de Cimiez à Nice.

Découvrez quelques oeuvres inspirées de Dufy

Œuvre contemporaine nommée « Poésie urbaine 1 », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
850 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « porte clés parfum », Réalisée par CREA MARIE 77
FAIRE UNE OFFRE
crea marie 77
Œuvre contemporaine nommée « Les toits de Paris », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
850 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Jour de marché à N'dangane », Réalisée par JACKI COLSON
FAIRE UNE OFFRE
jacki colson
Œuvre contemporaine nommée « Coucy le Château avant 1917 », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
COLLECTION PRIVÉE
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Prayer », Réalisée par GUENZONE
COLLECTION PRIVÉE
guenzone
Œuvre contemporaine nommée « notre dame de paris l'an 1435 », Réalisée par LELIEVRE JEAN CLAUDE
FAIRE UNE OFFRE
L. 90 x H. 90 x P. 90 cm
lelievre jean claude
Œuvre contemporaine nommée « GHOSTS........... », Réalisée par PHILIPPE BERTHIER
FAIRE UNE OFFRE
philippe berthier
Œuvre contemporaine nommée « Plage Ste Anne à Trégastel », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
650 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « La panthère », Réalisée par AMADIEU
COLLECTION PRIVÉE
amadieu
Œuvre contemporaine nommée « Aurore au château du Bois d'Orcan (35) », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
850 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Dans les petites rues de St Briac », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
250 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Red Flower », Réalisée par ALAIN CABOT
1 200 €
alain cabot
Œuvre contemporaine nommée « toi et moi », Réalisée par JEAN-JACQUES CALLOT
250 €
jean-jacques callot
Œuvre contemporaine nommée « Private Clowneries … », Réalisée par FLETCHER-MAUNIER
80 €
fletcher-maunier
Œuvre contemporaine nommée « Tempête ay phare de Mean Ruiz - Plomanac'h », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
COLLECTION PRIVÉE
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Visio abstrait encaustique couleur », Réalisée par GUENZONE
COLLECTION PRIVÉE
guenzone
Œuvre contemporaine nommée « Mort mystérieuse de Victor SEGALEN », Réalisée par MICHEL TABANOU
COLLECTION PRIVÉE
michel tabanou
Œuvre contemporaine nommée « SATURDAY’S EVENING », Réalisée par FLETCHER-MAUNIER
COLLECTION PRIVÉE
L. 26 x H. 36 x P. 36 cm
fletcher-maunier
Œuvre contemporaine nommée « Entrée des Artistes », Réalisée par JEAN-CLAUDE HOSXE-VAILLANT
COLLECTION PRIVÉE
L. 60 x H. 70 x P. 70 cm
jean-claude hosxe-vaillant
Œuvre contemporaine nommée « Girafes au clair de lune 7 ( Girafogalo ) », Réalisée par FRANK
2 800 €
frank
Œuvre contemporaine nommée « Hôtel ROYAL BARRIERE à La Baule », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
500 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Marché de Samarkande », Réalisée par JEAN PIERRE VERMEIREN
COLLECTION PRIVÉE
jean pierre vermeiren
Œuvre contemporaine nommée « La Commode », Réalisée par JEAN-CLAUDE HOSXE-VAILLANT
COLLECTION PRIVÉE
L. 60 x H. 70 x P. 70 cm
jean-claude hosxe-vaillant
Œuvre contemporaine nommée « Nymphe galbée », Réalisée par JEAN-CLAUDE HOSXE-VAILLANT
COLLECTION PRIVÉE
L. 60 x H. 70 x P. 70 cm
jean-claude hosxe-vaillant
Œuvre contemporaine nommée « Fin de journée sur la mer », Réalisée par N.JAHIER
FAIRE UNE OFFRE
L. 55 x H. 46 x P. 46 cm
n.jahier
Œuvre contemporaine nommée « PLage de la grève blanche à Trégastel », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
COLLECTION PRIVÉE
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Village dans le Luberon », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
850 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Après La Pluie », Réalisée par ZARTS MAUDéE ZARTS
COLLECTION PRIVÉE
L. 17 x H. 22 x P. 22 cm
zarts maudée zarts
Œuvre contemporaine nommée « Grand place de nuit à BRUGGES », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
500 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Porte vibrante », Réalisée par DELAGE
2 100 €
L. 143 x H. 100 x P. 100 cm
delage
Œuvre contemporaine nommée « Traversée », Réalisée par JEAN PIERRE VERMEIREN
COLLECTION PRIVÉE
jean pierre vermeiren
Œuvre contemporaine nommée « LES KDOS », Réalisée par FLETCHER-MAUNIER
COLLECTION PRIVÉE
L. 30 x H. 40 x P. 40 cm
fletcher-maunier
Œuvre contemporaine nommée « The Unit in the Afghan Quagmire », Réalisée par HERCO VITULLI DIT HERCO
COLLECTION PRIVÉE
herco vitulli dit herco
Œuvre contemporaine nommée « Orage à La Baule », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
500 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « LE VIOLONISTE », Réalisée par LLORET. M
500 €
lloret. m
Œuvre contemporaine nommée « Château de Bintin », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
COLLECTION PRIVÉE
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Journée clowneries », Réalisée par FLETCHER-MAUNIER
80 €
fletcher-maunier
Œuvre contemporaine nommée « Wolf », Réalisée par B'ART
FAIRE UNE OFFRE
L. 40 x H. 50 x P. 50 cm
b'art
Œuvre contemporaine nommée « J'Ai Vu », Réalisée par JAY
50 €
jay
Œuvre contemporaine nommée « L'imaginaire », Réalisée par VILDEMAN
2 500 €
vildeman
Œuvre contemporaine nommée « Fascination », Réalisée par EVA VENEG
FAIRE UNE OFFRE
L. 130 x H. 81 x P. 81 cm
eva veneg
Œuvre contemporaine nommée « Bongarand près de Nantes », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
300 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Dame Jeanne », Réalisée par KLéORA CRéATIONS
COLLECTION PRIVÉE
kléora créations
Œuvre contemporaine nommée « Couchant sur la Côte sauvage à Batz sur mer », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
COLLECTION PRIVÉE
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Plage du Perron à Saint Briac sur mer », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
COLLECTION PRIVÉE
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Plage de la grève blanche à Carantec », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
850 €
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Une maison à St Briac », Réalisée par CHRISTOPHE CREPIN
COLLECTION PRIVÉE
christophe crepin
Œuvre contemporaine nommée « Dark of Floyd », Réalisée par B.ART
FAIRE UNE OFFRE
b.art
Œuvre contemporaine nommée « Impesanteur », Réalisée par NADEL NADèGE MICHEL "ART NADELIEN"
COLLECTION PRIVÉE
L. 80 x H. 80 x P. 80 cm
nadel nadège michel "art nadelien"