Nadel Nadège Michel

NADEL NADÈGE MICHEL - L'artiste

Membre de l'ADAGP


Nadège MICHEL, dit "Nadel" est née en 1969 à Bar-le-Duc (France).


A l’âge de 18 ans, elle rentre au Conservatoire de Grenoble où elle étudiera l’art durant trois années. Trop intimiste
pour se révéler dans le monde théâtral, elle se consacre à une carrière d’animatrice culturelle.
En 1995 elle rencontre le peintre français François ARCHIGUILLE et elle prend en charge la gestion de sonexposition au centre culturel de Verbier en Suisse. C’est le coup de foudre artistique. Elle reprend des cours aux Beaux-Arts de Grenoble et se familiarise avec lesdifférentes techniques d’expression.
En 2014, une galerie parisienne (Jean-Pierre LORRIAUX) lui propose une exposition permanente etau cours de la même année, elle obtient la mention d’excellence à l’inauguration du Centre d’Art Contemporain France/Chine en présence de François Hollande aux fonctions de Président de la République.
En 2015, la peintre Maude VASAPOLLI (Prix de Rome) ’invite à exposer en Belgique au château de Franc WARET parrainée par S.A.R Princesse Alexandre deBelgique et le peintre JoséCHAPELLIER.
Durant la période de 2015 à 2019, elle expose dans des lieux prestigieux en Suisse, Belgique et Paris et illustre l'Œuvre de Franz Kafka "La Métamorphose". Courant
2020, elle rencontre le peintre FENG GE (2e Prix de la Fondation de France au Palais des Arts de Marseille).Par son intermédiaire, elle exposera en 2021 au Centre d’Art Contemporain Boris-Bojnev à Forcalquier.
L’artiste vit et travaille dans les Alpes de Haute-Provence (04).


« Mon travail artistique se traduit par un expressionnisme abstrait, une peinture émotionnelle, immédiate, imprégnée d’un certain mysticisme,
d’un ressenti. Mes aspirations sont issues de la nature, des grands espaces et de l’univers tout entier… Fascinée par la beauté, la dureté et le fragile
équilibre de la planète, je me nourris des émotions au travers de mes rencontres avec les autres. La matière, les couleurs et les formes sont des
marqueurs essentiels dans mes compositions. Pour reprendre la pensée de Edward Hopper : « Si on pouvait le dire avec des mots, il n’aurait aucune
raison de le peindre ». En 2018, je suis à l’origine de l’Art Nadelien qui consiste à créer une peinture qui est ensuite travaillée sur un logiciel
d’image et imprimée en Gallery Bond (acylique, plexiglas, aluminium et verre). Nadel