Remonter

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Sophie Lassègue
Nay / France
Sophie Lassègue

Sophie Lassègue est née en 1963. Elle passe sa jeunesse à La Rochelle, obtient une licence d’Art Plastiques option peinture en 1989 à Bordeaux. Elle expose pour la première fois en 1990 à la Galerie du Temple à La Rochelle. Jusqu’en 1995, les expositions personnelles ou collectives se succèdent dans des Galeries ou des Salons (La Rochelle, Angoulême, Poitiers, Lorient, Cholet…). Elle est lauréate du Salon de Cholet (1994) et du Salon de Lorient (1997). Elle honore des commandes officielles (Conseil Général de Charente-Maritime, villes de Châtelaillon, d’Aytré, institutions privées)… Elle est présente dans les collections du musée de Cholet. Parallèlement, elle donne des cours de peinture dans son atelier rochelais. 

En 1995, elle quitte La Rochelle pour s’installer dans les Pyrénées Atlantiques, à Nay et y fonder une famille. Aujourd’hui, elle vit et travaille toujours à Nay.

 

PRINCIPALES EXPOSITIONS

2021 : Usine à Zabu, Saint-Germain-des-Angles (27)

2020 : Art Capital/Salon Comparaisons, groupe Geste et Synthèse

2019 : Salon des Réalités Nouvelles, Parc Floral de Paris

2019 :  Espace REX, Le Pouliguen (44)

2019 : MAC3, Chapelle des Jésuites, Dole (39)

2019 : Art Capital/Salon Comparaison, groupe geste et synthèse, Paris Grand Palais

2018 : Galerie Atelier 20, Tarbes

2018 : ArtEast, la Filature, Audincourt

2018 : Salon des Réalités Nouvelles, parc Floral de Paris

2017 : galerie de l’ADPL, Gondrin 2016 : Salon Des Réalités Nouvelles, Parc Floral de Paris

2016 : Nayart La Minoterie Espaces d’Art Contemporain, Nay

2016 : Abbadiale, Arras-en-Lavedan

2015 : Vivart, Albi

2015 : Temple des Bastides, Labastide d’Armagnac

2013 : Abbadiale, Arras-en-Lavedan

2012 : Galerie René Papu, Chamalières

2011 : Galerie En apARThé, Paris

2010 : Hôtel du département, Pau

2007 : Nayart La Minoterie Espaces d’Art Contemporain, Nay

2005 : Palais Beaumont, Pau

1994 : Galerie Carnot, Châtelaillon

1994 : Galerie Lubin, Angoulême

1993 : Hôtel de Région, Poitiers

1993 : Galerie Carnot, Châtelaillon

1992 : Cloître Des Dames Blanches, La Rochelle

1990 à 1993 : Galerie du temple, La Rochelle

Démarche artistique

L’univers pictural de Sophie Lassègue
est empreint d’éléments appartenant à sa sphère émotionnelle façonnée par les environnements successifs qui l’ont nourrit. Devant un paysage qui l’émeut, son regard perçoit et capte les forces élémentaires, les composants et les lignes essentiels, déclencheurs du processus émotionnel.

Elle peint l’émotion dans un univers imaginaire où le tangible et l’intangible juste suggérés, offrent au regard la possibilité d’un paysage qui éveille et libère les sens


Le travail sculptural de Sophie Lassègue
est né de la première période de confinement liée à la crise sanitaire de la Covid19. Soudainement privée de perspectives, affranchie de tout impératif, et contrainte aux seules « premières nécessitées », cette période si particulière lui a offert naturellement un espace temporel inespéré. Elle commençe alors des recherches avec ce qu’elle a à disposition, dans un périmètre très restreint : des piles de magasines et de journaux accumulés depuis des années envahissaient un coin de son atelier, en attendant ce temps, et ici et là, quelques fonds de pots de colle vieillissante. Ces matériaux seront à l’origine de ses expérimentations qui aboutiront à l’élaboration d’une matière de base sculpturale. Sophie Lassègue travaille cette nouvelle matière avec persévérance, et comme pour sublimer ce matériau papier, l’associe à un morceau de bois ou de béton cellulaire, quelques clous rouillés, un vieux pot de cire d’antiquaire pour la finition, trouvés aussi dans l’atelier. Depuis elle poursuit ce travail, s’attachant à relever petit à petit les défis, essentiellement techniques, notamment pour la création de grandes sculptures. La matière de base nécessite un très long temps de préparation avant de pouvoir être travaillée. L'étape du ponçage dévoile ensuite cette part d'aléatoire que Sophie L. tient à préserver car se qui se révèle à ce moment guide la suite du geste. 

Aujourd’hui où l’écologie est au cœur de toutes les préoccupations politiques, économiques et sociétales, le travail sculptural de Sophie Lassègue, par le choix des matériaux de base volontairement utilisés, s’inscrit dans ce mouvement éco-responsable bien actuel, où les consciences se réveillent enfin sur l’avenir de notre planète.

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de Sophie Lassègue

Œuvres nouvellement ajoutées

Paysages abstraits