Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Philhelm
Strasbourg
Type d'œuvre
Œuvre unique
Technique
Peinture
Medium
Peinture, Peinture acrylique
Dimensions
L. 85 x H. 85 x P. 1 cm
Poids
2000 g
Encadrement
Non
Œuvre signée par l'artiste
i
À la demande
Certificat d'authenticité
i
À la demande
Description
PINACOTHEQUE / Dans ma ville, après la récente mort inexpliquée par noyade de Samy, jeune étudiant âgé de 18 ans, et le grand désespoir de son père que j’ai eu l’occasion de côtoyer et d’apprécier pour son extrême empathie, j’ai décidé de peintre cette toile dans le style philhelmien que vous commencez à connaître, et ce, sur un thème runique que je gardais depuis longtemps par devers moi. Vers l’an 1000 en Suède à Tibble dans la contrée de l’Uppland, un père au désespoir suite à la mort de son fils a fait graver par un certain Livsten, une pierre tombale d’1m50 sur 1 m 50 avec l’inscription runique telle que vous pouvez la lire sur mon tableau, et ce, dans la plus grande fidélité. La lecture phonétique en partant du haut à gauche s’énonce ainsi : « frysten + lit + arka + sten + Rfti + estulfr + sun sin + yk + brukera ». L’interprétation la plus acceptée est celle de Fernand Mossé (1892-1956) Professeur au collège de France, éminent spécialiste de littérature ancienne anglo-saxonne : « Freysteinn a fait tailler (cette) pierre en - souvenir de Eistulf son fils et - fait construire (un) pont ». Livsten, le graveur était par ailleurs connu pour avoir gravé une dizaine de pierres dans ce style très particulier de cercles entourant des bêtes fantastiques. Il faut préciser que la plupart de ces pierres étaient également peintes souvent de couleurs vives, sur plusieurs d’entre elles de très légères traces de couleur sont encore perceptibles ! (Ainsi que la plupart des statues de nos cathédrales et églises au Moyen-Âge, mais cela vous le saviez déjà !) Dans un premier temps, j’ai interprété la mort d’Eistulf par noyade puisque son père avait décidé de faire construire un pont dans ces contrées où les cours d’eaux et les presqu’îles sont nombreux. La vérité semble être toute autre : La grande majorité des inscriptions runiques suédoises remonte au XI ème siècle. Les parents des grands chefs vikings qui trouvaient la mort loin du pays natal faisaient ériger des pierres à leur mémoire, sur lesquelles on gravait les runes à l’intérieur d’un serpent richement décoré et peint à l’occasion. Spécifiquement en Svealand, dans la province de l’Uppland, (et très peu au Danemark et encore moins en Norvège) nous découvrons la présence d’un dragon ou animal fantastique quadrupède en lutte avec un ou plusieurs serpents, ce qui pourrait symboliser la lutte entre la nouvelle religion chrétienne et l’ancienne religion dédiée au dieu Odin. Rien pourtant ne permet d’affirmer que tel a été le dessein de l’artiste graveur ! Mais ce n’était pas tout, en effet souvent un pont était construit près de cette pierre. Ce percement de nouvelles chaussées et la construction de ponts semblent être devenus un véritable acte de dévotion entre 1020 et 1060. On ne s’explique guère pourquoi cette flambée d’art animalier tombe et disparaît soudain au début du XIII ème siècle ! Quoi qu’il en soit, la signification symbolique de l’acte, à savoir construire un pont avec une nouvelle route, vient peut-être du fait que le terme « bro » signifie la même chose pour pont et route ! En effet, de nombreuses chaussées étaient aménagées en terrain marécageux souvent avec un gué surélevé uniquement avec des pierres, qui franchissait un cours d’eau. De plus les autochtones étaient persuadés qu’accomplir de leur vivant des actions susceptibles d’attirer sur eux la bienveillance de Dieu, conduirait leur âme vers l’au-delà ! Bien entendu tout vous autorise à penser et faire de même aujourd’hui ! Runes : (ou l’écriture des Vikings et des anciens Germains) L'écriture runique est attestée par des inscriptions en langues germaniques à partir de la fin du IIe s. de notre ère. On en a dénombré plus de 6 500, dont environ 6 050 en Scandinavie : 3 600 en Suède, 1 600 en Norvège, 850 au Danemark. Les autres proviennent d'Islande (100), du Groënland (100), d'Angleterre (90), d'Allemagne (80), des îles Orkney (50), des Pays-Bas (25), d'Irlande (16) et des îles Féroé (10). Son origine se situe quelque part dans les alphabets méditerranéens issus de l'alphabet phénicien. Mais est-il issu d'une modification d'un alphabet grec (hypothèse ancienne), d'un alphabet nord-étrusque, de l'alphabet latin ou d'une combinaison d'éléments latins et nord-italiques ? Il n'y a pas unanimité entre les spécialistes sur cette question, même si l'hypothèse de l'origine latine semble aujourd'hui privilégiée. Le manque de documents ne facilite pas la recherche, notamment du fait que les premières inscriptions runiques présentent un système déjà stabilisé, sans doute créé au Ier siècle de notre ère. La question de l'origine de l'écriture runique a deux aspects principaux : l'origine de la forme des caractères et de leurs valeurs (on peut les comparer aux caractères des écritures susceptibles d'avoir servi de modèle) et les échanges culturels qui ont pu avoir lieu entre les ethnies germaniques qui ont utilisé l'écriture runique et celles auxquelles elles l'auraient empruntée. La forme de la plupart des signes runiques s'inspire manifestement de celle des caractères de l'écriture latine, constatation qui s'accorde bien avec l'influence exercée par la civilisation romaine en Scandinavie – et singulièrement au Danemark – aux premiers siècles de notre ère. L'écriture runique utilisée dans notre cas contient 24 signes et est appelée futhark (nom constitué de ses six premières lettres a contrario de notre alphabet : abcde). Tous ces caractères anciens se caractérisent par l'absence de formes véritablement arrondies et par l'absence de traits horizontaux, caractéristiques conditionnées par les supports durs (bois, métaux, pierre) sur lesquels les inscriptions étaient gravées. Pour terminer, rappelons que le mot rune (alld Rune) est issu d'un mot germanique qui signifie mystère (cf. vha. rûna = mystère ou murmure > alld raunen = murmurer) Addendum : Pour ceux qui aiment particulièrement l’art runique, je les invite à voir sur mon site web le tableau P116

Le travail artistique de Philhelm

Œuvres nouvellement ajoutées

BABYLONE-MINOEN-ETRUSQUE-RENAISSANCE

p168-lorigine-du-cheval-sur-terre-selon-les-pretres-dongbas-du-naxi-2012
P168 - L'origine du cheval sur terre selon les prêtres dongbas du Naxi – 2012.
L. 190 x H. 165 x P. 5 cm
FAIRE UNE OFFRE
p152-8211-entre-la-mort-d8217un-fils-et-le-desespoir-de-son-pere-nous-reste-la-memoire-runique-de-leurs-entrelacs
P152 – Entre la mort d’un fils et le désespoir de son père, nous reste la mémoire runique de leurs entrelacs !
L. 85 x H. 85 x P. 1 cm
FAIRE UNE OFFRE
p164-p165-8211-diptyque-bracteates-des-dieux-et-leurs-oiselets
P164-P165 – DIPTYQUE BRACTEATES DES DIEUX ET LEURS OISELETS
L. 190 x H. 95 x P. 0 cm
FAIRE UNE OFFRE
p162-bracteates-de-12-cavaliers-en-furie-dans-une-chasse-a-la-femme-82302012
P162 - Bractéates de 12 cavaliers en furie dans une chasse à la femme …2012.
L. 190 x H. 125 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
p160-clin-doeil-philhelmien-a-victor-brauner
P160 - Clin d'oeil philhelmien à Victor Brauner
L. 30 x H. 40 x P. 0 cm
FAIRE UNE OFFRE
p158-p159-cheval-scythe-a-l8217arriere-train-retourne
P158 & P159 Cheval scythe à l’arrière-train retourné
L. 39,3 x H. 54,5 x P. 3 cm
FAIRE UNE OFFRE
b155-chasse-antique-achemenide
B155 - Chasse antique achéménide
L. 95 x H. 95 cm
FAIRE UNE OFFRE
m151-couple-minoen-en-lutte-avec-deux-lions-8211-2011
M151- Couple minoen en lutte avec deux lions – 2011.
L. 150 x H. 105 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
b146-liberte-quand-les-dieux-sumeriens-etaient-en-amour-82302010
B146 - LIBERTÉ, QUAND LES DIEUX SUMÉRIENS ÉTAIENT EN AMOUR …2010
L. 115 x H. 120 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
m147-8211-deux-lions-minoens-chassent-une-chevre-sauvage-8211-2011
M147 – Deux lions minoens chassent une chèvre sauvage – 2011
L. 125 x H. 97 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
m119-anthropomorphe-femelle-minoenne-2009
M119 - ANTHROPOMORPHE FEMELLE MINOENNE - 2009
L. 50 x H. 50 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
m117-lion-minoen-2009
M117 - LION MINOEN - 2009
L. 50 x H. 50 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
m95-8211-cervide-dans-une-pleine-lune-8211-2008
M95 – CERVIDÉ DANS UNE PLEINE LUNE – 2008.
L. 50 x H. 50 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
m94-8211-ronde-d8217un-minotaure-avec-une-chienne-anthropomorphe-8211-2008
M94 – RONDE D’UN MINOTAURE AVEC UNE CHIENNE ANTHROPOMORPHE – 2008.
L. 50 x H. 50 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
b143-sceau-de-bel-mushallim-qui-enleve-ce-sceau-risque-de-perdre-la-protection-de-shamash-2010
B143 - SCEAU DE BEL-MUSHALLIM, QUI ENLEVE CE SCEAU, RISQUE DE PERDRE LA PROTECTION DE SHAMASH ! - 2010
L. 85 x H. 127 x P. 5 cm
FAIRE UNE OFFRE
b99-laisse-le-lui-qui-croit-en-toi-ne-pas-se-couvrir-de-honte-oh-nabu
B99 - Laisse-le, lui qui croit en toi, ne pas se couvrir de honte, Oh Nabu ...
L. 190 x H. 125 cm
FAIRE UNE OFFRE
b111-8211-quand-une-balinaise-embarque-avec-benu-l8217oiseau-sacre-2009
B111 – QUAND UNE BALINAISE EMBARQUE AVEC BENU L’OISEAU SACRÉ -2009.
L. 185 x H. 127 cm
FAIRE UNE OFFRE
b105-quand-ra-horus-et-isis-etaient-dans-une-barque-phenicienne-8211-2009
B105 - QUAND RÂ, HORUS ET ISIS ETAIENT DANS UNE BARQUE PHENICIENNE – 2009.
L. 85 x H. 127 x P. 6 cm
FAIRE UNE OFFRE
p63-fabuleux-orchestre-anthropomorphe-dans-cyrtoidea-8211-2006
P63 - FABULEUX ORCHESTRE ANTHROPOMORPHE DANS CYRTOIDEA – 2006
L. 120 x H. 120 x P. 6 cm
FAIRE UNE OFFRE
p62-lapocalypse-2006
P62 - L'APOCALYPSE - 2006.
L. 190 x H. 267 x P. 6 cm
FAIRE UNE OFFRE
e83-cortege-macedonien-en-etrurie8211-2007
E83 - CORTÈGE MACÉDONIEN EN ETRURIE– 2007.
L. 190 x H. 41 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
e79-enlevement-de-korone-8211-2007
E79 - ENLÈVEMENT DE KORONÉ – 2007.
L. 190 x H. 140 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
e78-amoureux-aux-oiseaux-du-stymphale-8211-2007
E78 - AMOUREUX AUX OISEAUX DU STYMPHALE – 2007.
L. 190 x H. 140 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
e77-viol-avorte-dune-menade-en-furie-2007
E77 - VIOL AVORTÉ D'UNE MÉNADE EN FURIE.... 2007.
L. 190 x H. 140 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
b114-divorce-a-la-babylonienne-2009
B114 - DIVORCE A LA BABYLONIENNE - 2009
L. 50 x H. 80 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
m92-8211-sirene-courtisan-et-cheval-de-mer-egeen8211-2008
M92 – SIRÈNE, COURTISAN ET CHEVAL DE MER ÉGÉEN– 2008.
L. 85 x H. 127 x P. 5 cm
FAIRE UNE OFFRE
m93-cheval-pique-par-abeille-avec-cavalier-desarconne-8211-2008
M93 - CHEVAL PIQUÉ PAR ABEILLE AVEC CAVALIER DÉSARÇONNÉ – 2008
L. 95 x H. 95 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
m139-8211-in-hoc-signo-vinces-2010
M139 – In hoc signo vinces - 2010
L. 110 x H. 80 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
diptyque-b99-b100
DIPTYQUE B99 & B100
L. 380 x H. 125 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
diptyque-b109-b110-quand-les-dieux-babyloniens-guerroyaient8230
DIPTYQUE B109 & B110 : QUAND LES DIEUX BABYLONIENS GUERROYAIENT…
L. 380 x H. 125 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
b110-quand-les-poissons-sortirent-de-leau-2010
B110 Quand les poissons sortirent de l'eau ......2010
L. 190 x H. 125 x P. 2 cm
FAIRE UNE OFFRE
p138-8211-japonisme-d8217aristote-le-philosophe-sous-phyllis-la-courtisane-2010
P138 – Japonisme d’Aristote, le philosophe sous Phyllis la courtisane - 2010
L. 85 x H. 127 cm
FAIRE UNE OFFRE
e80-mamekapoteo-ou-je-souffre-et-je-desire82302007
E80 - MAMEKAPOTEO ou JE SOUFFRE ET JE DESIRE…2007
L. 85 x H. 127 cm
FAIRE UNE OFFRE
b102-quand-un-roi-sumerien-rencontre-son-dieu-2008
B102 - QUAND UN ROI SUMERIEN RENCONTRE SON DIEU - 2008.
L. 150 x H. 125 x P. cm cm
FAIRE UNE OFFRE
b109-quand-les-dieux-etaient-des-hommes8230-2009
B109 - QUAND LES DIEUX ETAIENT DES HOMMES… 2009.
L. 190 x H. 125 cm
FAIRE UNE OFFRE
e71-8211-joueuse-d8217aulos-8211-fin-2006
E71 – JOUEUSE D’AULOS – fin 2006
L. 114 x H. 190 cm
FAIRE UNE OFFRE
b106-quand-une-reine-nue-sollicite-l8217intercession-d8217un-dieu-inferieur-aupres-d8217un-dieu-majeur-8211-2009
B106 - QUAND UNE REINE NUE SOLLICITE L’INTERCESSION D’UN DIEU INFERIEUR AUPRES D’UN DIEU MAJEUR – 2009.
L. 150 x H. 125 cm
FAIRE UNE OFFRE
m90-8211-cheval-pique-par-un-scorpion-8211-2008
M90 – CHEVAL PIQUÉ PAR UN SCORPION – 2008.
L. 120 x H. 95 cm
FAIRE UNE OFFRE
m89-scene-of-combat-from-hagia-triada-2008
M89 - SCENE OF COMBAT FROM HAGIA TRIADA - 2008.
L. 120 x H. 95 cm
FAIRE UNE OFFRE
m88-navire-squelette-colville-sur-mer-dechainee-2008
M88 - NAVIRE-SQUELETTE COLVILLE SUR MER DÉCHAÎNÉE - 2008.
L. 146 x H. 97 cm
FAIRE UNE OFFRE
m87-8211-navire-squelette-sur-mer-dechainee-8211-2008
M87 – NAVIRE-SQUELETTE SUR MER DÉCHAÎNÉE – 2008.
L. 146 x H. 97 cm
FAIRE UNE OFFRE
m86-combat-singulier-a-knossos-2008
M86 - COMBAT SINGULIER A KNOSSOS - 2008.
L. 190 x H. 125 cm
FAIRE UNE OFFRE
m85-8211-homicide-a-knossos-2008
M85 – HOMICIDE A KNOSSOS - 2008.
L. 190 x H. 125 cm
FAIRE UNE OFFRE
b100-sceau-de-talmi-teshub-roi-de-karkemish-fils-dini-teshub
B100 - Sceau de Talmi-Teshub, roi de Karkemish, fils d'Ini-Teshub.
L. 190 x H. 125 cm
FAIRE UNE OFFRE
m91-femme-aurige-avec-cheval-oiseau-et-minotaure-2008
M91 - FEMME AURIGE AVEC CHEVAL-OISEAU ET MINOTAURE - 2008.
L. 150 x H. 85 cm
FAIRE UNE OFFRE
e76-si-vis-pacem-para-bellum-8211-2007
E76 - SI VIS PACEM PARA BELLUM – 2007.
L. 190 x H. 140 cm
FAIRE UNE OFFRE
e75-le-retour-de-tereus-8211-2007
E75 - LE RETOUR DE TEREUS – 2007.
L. 190 x H. 140 cm
FAIRE UNE OFFRE
e74-attaque-d8217abeilles-en-etrurie-8211-2007
E74 - ATTAQUE D’ABEILLES EN ÉTRURIE – 2007.
L. 190 x H. 140 cm
FAIRE UNE OFFRE
e73-promenade-champetre-en-etrurie-8211-2007
E73 - PROMENADE CHAMPÊTRE EN ÉTRURIE – 2007
L. 190 x H. 125 cm
FAIRE UNE OFFRE
b103-babylone-sceau-de-tariba-ishtar-2009
B103 - BABYLONE SCEAU DE TARIBA ISHTAR - 2009
L. 190 x H. 125 cm
FAIRE UNE OFFRE
b101-l8217arbre-de-vie-dans-son-jardin-babylonien
B101 - L’ARBRE DE VIE DANS SON JARDIN BABYLONIEN
L. 190 x H. 125 x P. cm cm
FAIRE UNE OFFRE
b104-babylone-vi-8211-adda-le-scribe-8211-2009
B104 - BABYLONE VI – ADDA LE SCRIBE – 2009
L. 190 x H. 125 x P. cm cm
FAIRE UNE OFFRE