Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Christian LABELLE
Courgains / France
Christian LABELLE

Par Kelly Haddad – First Luxe Signature

" C’est à Cholet à l’ouest de la France, que la galerie Viviane Henwood nous ouvre ses portes. Depuis 1988, elle présente des peintures et sculptures d’artistes contemporains internationaux. L’occasion d’un zoom sur Christian Labelle, peintre.

« Accrocher la nature entre en correspondance avec ma philosophie », nous confie Christian Labelle, peintre hyperréaliste qui développe avec brio un univers qui s’épanouit autour de la nature morte, des vins de prestige et des senteurs florales. Autodidacte, il commence à présenter ses tableaux dans les années 80 et se sent rapidement appelé par ce qui deviendra sa signature : « Un jour, j’ai peint une bouteille de vin ordinaire que j’ai soumise à un sommelier. Il m’a recommandé de rependre pour modèles des grands crus : j’ai suivi ce précieux conseil, ouvrant une catégorie inédite de l’art vivant ».

Fruits, poteries, fleurs, livres, les plus petits détails décrivent à merveille la réalité des choses qui nous entourent. Il soigne lui-même les fleurs avant de les peindre, en transférant, ainsi -, son amour, tout droit, de la nature à la toile. Les nuances, transparences, les ombres et les jeux de lumière, permettent l’instauration d’un dialogue secret entre l’artiste et l’objet peint. Il réussit à reporter sur la toile l’étincelle du verre ou les veloutés des pétales de fleurs, d’une manière étonnante. Élégante et raffinée, la technique de Christian Labelle rend sa peinture si réaliste qu’elle en devient troublante. "

 

Par Thibaud JOSSERT - Univers des arts 2011

Le nouveau mois de César s'annonce comme un beau mois. Nous y retrouverons avec excitation le cœur de l'été, ses parfums et ses saveurs. Comme pour nous allécher davantage que nous ne le sommes à la pensée de la période estivale, Christian Labelle nous propose d'admirer son œuvre tout au long du mois de juillet.

Peintre de talent, Christian Labelle pourrait faire partie de ce qu'avec du recul l'Histoire nommera malaisément le réalisme du XXIe siècle. Son travail est caractérisé par son incroyable aptitude à reproduire Le réel dans ses moindres détails, des nervures de fruits prêts à éclater aux ombres portées des plis délicats de pétales, à l'éclat quasi-iridescent, si vrais qu'ils en paraissent irréels de somptuosité. Nul doute que la photographie en perd de sa superbe contemporaine !

à Le nouveau mois de César s'annonce comme un beau mois. Nous y retrouverons avec excitation le cœur de l'été, ses parfums et ses saveurs. Comme pour nous allécher davantage que nous ne le sommes à ta pensée de la période estivale, Christian Labelle nous propose d'admirer son œuvre tout au long du mois de juillet.

Mais l'artiste s'avère également ingénieux dans ses compositions, dans ses mises en scène : créateur de natures mortes, sa façon d'en mêler les éléments et de les associer - ou les confronter - les uns aux autres ne peut qu'évoquer les anciens maîtres du genre, de la Renaissance et du Grand Siècle qui avaient appris à jongler si merveilleusement avec les formes et les symboles, à allier une esthétique irréprochable à de pures concepts intellectuels... C'est ainsi que l'on se prend à rêver de cuisines et de salons aux secrets oubliés en nous faisant - fort aisément - happer par un monde d'objets, pourtant bidimensionnels, avec pour seuls compagnons nos sens abusés auxquels, on le suppose avec une pointe d'inquiétude, le peintre adresse quelque geste moqueur, non sans une touche de compassion pour les mécanismes primitifs de l’esprit humain.

L'artiste sait aussi - et de manière très étonnante - jouer des variations de teintes pour créer des atmosphères et changer d'univers, changer de lieu et d'époque, de milieu social et d'imaginaire. La luminosité n'est jamais la même et vient toujours se poser sur le sujet du tableau avec un naturel déconcertant. Les fonds et arrière-plans à eux seuls parviennent à éveiller chez le spectateur des souvenirs de sensations passées, vécues ou imaginées au détour d'une lecture ou d'une contemplation, faisant déjà pénétrer dans le regard un univers mental bien particulier.

On a dit parfois que le véritable artiste est celui qui sait rendre si fin le voile séparant la réalité du rêve que l'on en vient à les tenir pour un. Par l'alliance d'une maîtrise impeccable et d'une émotivité que l'on n'attend pas, Christian Labelle sait y parvenir.

 

Démarche artistique

Ce que pense Antonio MALO Critique d'Art international

PRÉSENTATION

Je suis très heureux de pouvoir écrire quelques-unes de mes notes et critiques sur la personnalité et sur l'excellente qualité des œuvres de l'artiste français Christian LABELLE car son monde pictural confirme tout son amour pour les beautés de la nature et même pour les objets, par nous usés dans notre expérience quotidienne.

En effet, avec beaucoup de passion, de joie et de gratitude, il décrit dans les plus petits détails tout ce qui attire son attention.

Nous pouvons noter que les excellents résultats obtenus ne sont pas dus seulement à ses enviables qualités techniques et picturales, mais même et surtout à son ardent désir de pénétrer dans l'intime essence de la matière de l'objet représenté, peint sur la toile, pouvoir en cueillir le souffle vital de la matière, presque il réussit à donner une haleine de vie vraie et propre.

A mon avis, il serait très simpliste de définir la peinture de Christian LABELLE liée au courant de l'hyperréalisme. A vrai dire, l'artiste possède des symboles, des codes et des signes très personnels.

La représentation des objets dans ses " natures mortes " ou " natures silencieuses " comme préférait les nommer le regretté GIORGIO DE CHIRICO, semble scruter et outre passer la donnée sensible, l'apparence visive, pour donner vie à une créature palpitante de vie, de puissance expressive. Extraordinaire force de la nature, narrateur de couleurs, Christian LABELLE narre, raconte les beautés du monde à la lumière de son bon goût, de ses sentiments, dans ses choix des objets pour ses compositions.

Il n'y a pas de doute que sa puissance créative et expressive lui descend de sa constante et continue recherche de toujours nouveaux modèles expressifs pour mieux exprimer l'intensité de ses douces émotions devant du fantasmagorique spectacle de la nature, du parfum suave des fleurs, des chers souvenirs liés aux vieux livres abandonnés, reportés à la lumière et immortalisés pour toujours par les délicats coups de pinceau de l'artiste.

Il est surprenant de noter comment Christian LABELLE réussit à reporter sur la toile l'aspect brillant du verre, du cristal ou les veloutés pétales des fleurs.

Nous devons admettre que le caractère descriptif de sa peinture se transforme dans une communication qui libère des pulsations, d'une manière exquise, délicieusement, intérieures comme si l'artiste voulait aller au-delà du réel même pour le transfigurer en suivant un " imput " idéatif et fantastique, pour en cueillir les nuances cachées et les souffles secrets.

Nous devons convenir que sa peinture développe avec douceur le rencontre de la nature, qui reporte la beauté de tout ce qui nous environne.

Les couleurs de Christian LABELLE sont morbides, amalgamées par une lumière qui parfois est forte et investigatrice, autrefois chaude et diffuse, répandue pour évoquer des atmosphères d'intérieurs silencieux. La lumière claire, comme nous pouvons voir, découvre la réalité plus cachée et enfonce l'esprit et l'âme dans les entrailles de la terre. Parcours de rare puissance descriptive et expressive, viatiques qu'on ne peut confondre d'une réalité qui fuit la rationalité, qui ne connaît pas principes et règles, mais qui est plutôt domaine du sentiment.

La peinture de Christian LABELLE est vitale, riche en élans et bien soutenue par un dessin précis et les images se détachent avec une notable puissance chromatique, grâce à sa technique personnelle, raffinée, élégante.

L'artiste s'exprime avec une propre poétique, très délicate, toujours supportée par une extraordinaire force et richesse spirituelle pour offrir une propre autonomie à toutes les créatures peintes, presque épicées guettées dans la profondeur de leur âme par l'artiste. Les couleurs sont fortes, riches en une vitalité expressive capable de développer, d'accroître ultérieurement l'établissement scénique de la représentation de la réalité objective.

Nous devons convenir que dans ses compositions, nous découvrons vraiment un monde transfiguré par une participation convaincue, passionnée et laborieuse, qui met en évidence son profil humain dans toute son amplitude et complexité.

Je dois être sincère. J'aurai voulu citer, avec beaucoup de plaisir, toutes les très belles compositions de Christian LABELLE, mais il m'est pratiquement impossible et pour cette raison j'en citerai seulement quelques-unes, par hasard, comme : " PÉTRUS 2000 ", " BOUQUET NARCISSES ", " NATURE MORTE AVEC FRAISIERS ", " NATURE MORTE AUX B.D. ", "BOUQUET D'IRIS ", " CERISES ET ÉGLANTINES ", " NATURE MORTE AUX NOIX ", " POUPÉE MANDOLINE ", " TOMATES, AILS, OIGNONS ", " VERRES, RAISINS, PÉTRUS, PÊCHE ET TIRE-BOUCHON " qui à mon jugement représentent le plus valide témoignage, le plus concret, de ses appréciables qualités humaines.

Comme nous pouvons voir, brille son hymne aux choses belles de la nature, peintes avec particulier soin même dans les détails.

Je tiens à souligner que l'artiste Christian LABELLE soigne lui-même les fleurs avant de les peindre, en transférant, ainsi, son amour, tout droit, de la nature à la toile.

Nous devons reconnaître que l'artiste possède des indiscutables capacités purement picturales. En effet, il réussit à obtenir des délicates nuances et des veloutées transparences et nous devons admettre que, délicieusement, entre les objets peints et l'artiste s'instaure un dialogue secret, fait de jets de lumières et ombres, de basse transposition poétique pour l'enchantement de la représentation.

A mon avis, il semble opportun de mettre en évidence même sa capacité de synthèse dans le choix des éléments sujets pour ses compositions.

Certainement le sien est art qui laisse, à la postérité, des valides témoignages d'une réalité en continue transformation technologique et des goûts.
Je suis convaincu que la peinture de Christian LABELLE ne finira jamais de nous étonner car sa participation émotive est vraiment extraordinaire quand même particulièrement valides sont les techniques et les modèles expressifs dont il se sert, indépendamment des moyens usés car, de toute façon, les résultats sont toujours excellents.

AD MELIORA !!! Avec estime.

Caivano, li 3/8/2006    

Antonio MALMO 
Membre Giornalista 
Membro d'ella Redazione 
Delle Rivista 
ACCADEMIA DI FIRENZE
 

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
Dates clés
1984
• Médaillé d'honneur de la ville de Montoire (Loir-et-Cher) • 1er Prix du Public au Salon National des Arts Plastiques du Mans ; 140 exposants
1985
• Médaille d'or au Salon International d'hiver qui s'est déroulé simultanément à Orange et à Marseille C.I.B.A • Grand Prix de l'année 1985, Salon International de printemps qui s'est déroulé simultanément à St Valier, à Marseille, et à Orange. C.I.B.A. 450 exposants • Grand Prix des Avettes au Salon de Montbazon (Indre-et-Loire) • 2ème Prix du Public au Salon de Vendôme (Loir-et-Cher) • Prix de la Caisse d'Epargne d'Issoudun (Indre)
1986
• Prix des Jeunes au Salon Artistique de Descartes (Indre-et-Loire) • 1er Prix du Public au Salon Artistique de Descartes (Indre-et-Loire) • Médaille d'argent au Salon International des Seigneurs de l'Art, Art Inter d'Arles • Médaille d'argent à International Art Exposition Jacob Javits Convention Center de New York City • 1er Prix du Public au Salon National de La Ferté-Bernard (Sarthe) • Invité d'Honneur au Salon International des Artistes de France de St Galmier (Loire) • 1er Grand Prix de la ville de Vendôme au Salon National (Loir-et-Cher) • Médaille d'argent au Salon International A.D.F de Grau-du-Roi (Gard) • 2ème Prix du jury des Artistes de France au Salon International de Vals-les-Bains (Ardèche) • 1er grand prix Nature Morte au 37ème Grand Prix International de Peinture de Deauville (plus de 1000 tableaux de 37 pays; 600 peintres) • Prix du visiteur au Festival International à la Galerie Jules Salles à Nîme • Prix d'excellence au Salon International des Seigneurs de l'Art au Palais des Papes à Avignon • Médaille du Jury visiteur et diplôme de la ville d'Ambilly au Salon International (Haute Savoie) • Médaille d'or au Salon International de l'Académie Wallonne de l'Art à Charleroi (Belgique) • Palme des Artistes de France au Salon International de Prestige de St-Etienne (Loire) • Grand prix des Avettes au Salon d'automne de Montbazon (Indre-et-Loire) • 2ème prix du Public au Salon National des Arts Plastiques du Mans, 145 expos
1987
• Invité d'honneur au 21ème Salon de la Mayenne • Prix du syndicat d'initiative de Mayenne Salon National • Grand Finaliste au Grand Prix International de la Côte d'Azur à Cannes • 1er prix d'ensemble du visiteur au Salon International des A.d.F de St Galmier (Loire) • 3ème prix du Public à Vendôme (Loir-et-Cher) • Médaille réservée aux membres d'honneur hors concours des A.d.F de Nîmes (Gard) • Médaille de bronze au Salon International de Bédarieux (Hérault) • 2ème prix du public au Salon d'Arts Plastiques du Mans (Sarthe) • Médaille de bronze des membres d'honneur des Artistes de France au Château Saint-Victor de St-Etienne (Loire)
1988
• Prix du Syndicat d'initiative au Salon Artistique de Descartes (Indre-et-Loire)
1989
• Prix du Syndicat d'Initiative au Salon de Montbazon (Indre-et-Loire) • 1er Prix du Jury au Salon International des Seigneurs de l'Art (Aix-en-Provence) • Médaille d'or au Salon International de Vitry-le-François (Marne) • Médaille du Grand Prix de Lanaudière Montréal, St Charles Borromée (Canada)
1990
• Médaille d'or au Grand Prix Européen de Beaux-Arts de la ville du Pradet (Var)
1991
• Prix du Salon au Salon de Descartes (Indre-et-Loire) • Médaille de vermeil au Grand Concours International de l'Académie internationale de Lutèce (Paris) • Médaille de bronze au Salon des Artistes Professionnels de La Rochelle (Charente Maritime) • 1er Prix au Salon de Montoire (Loir-et-Cher)
1992
• 1er Prix au Salon d'Allauch (Marseille) • 1er Prix du Festival International de Peinture de Narbonne • 1er Prix au Salon International des Seigneurs de l'Art de Marseille
1993
• 1er Prix de la ville de Descartes (Indre-et-Loire) • Médaille d'or au Mondial Arts Salon d'Avignon • Médaille de vermeil au Grand Concours International de l'Académie Internationale de Lutèce (Paris) • 1er Prix de la ville de La Rochelle au Salon des Artistes Professionnels (Charente-Maritime) • Grand Prix du château de Sévigné à Lambesc (Bouches du Rhône)
1994
• Invité d'honneur au 18ème Salon de Descartes (Indre-et-Loire) • Médaille d'or, Prix du public Salon des Artistes de France, St Etienne • Prix de la ville de Nieul/mer Salon Professionnel de La Rochelle
1995
• 1er prix nature morte à Biarritz, Art Festival
1999
• Prix du Conseil Général, Salon de Bagnoles de l'Orne (Orne) • Médaille d'or, Salon International de Pléneuf-Val-André (Côtes d'Armor)
2000
• 1er Prix du Public au Salon de Nogent-le Rotrou (Eure-et Loir)
2001
• 1er Prix du Jury; Rencontre Artistique d'Andaine à Bagnoles de l'Orne (Orne)
2002
• 1er Prix du Public au Salon de Descartes (Indre et Loire) • Invité d'honneur. Rencontre Artistique d'Andaine à Bagnoles de l'Orne (Orne)
2003
• 1er Prix du Public au Salon de l'Ecole de la Loire (Blois)
2005
• Grand Prix de la ville de Gorron (Mayenne) • Invité d'Honneur au Salon de Neuville de Poitou (Vienne)
2007
• Invité d'honneur au Salon National de Gorron (Mayenne)
2009
• Médaille du Sénat, Rencontre Artistique d'Andaine à Bagnoles de l'Orne
2014
• 1er prix du Public Salon d'automne de Mondoubleau (Loir et Cher)

Le travail artistique de Christian LABELLE

Œuvres nouvellement ajoutées

Grands crus et Ôde à la nature

Lot de 16 cartes postales

Fleurs, fruits et objets du quotidien

La Joconde