Biographie de l'Artiste

Vit et travaille à Barjols.

Donner
naissance à un sens spatial, non pas vers l’intérieur comme l’horizon
d’autrefois mais vers l’extérieur en direction du spectateur pour lui
conférer une
plus grande immédiateté, ça peut être le sens du travail de Katharina
Schärer.

Il faut alors abolir le hasard, interdire l’autobiographie et la
confession,
rejeter l’action pour trouver la précision, resserrer les contours pour
créer
des formes lisibles, donner à la discipline et au contrôle de soi plus
d’importance qu’à l’aventure du geste.

De la disparition des mouvements de la main remplacés par une
technique, plus
mécanique, il résulte l’apparence profondément naturelle d’une image
qui se
crée seule, de manière impersonnelle et par la même universelle. En
même temps
qu’elle rend l’œuvre

unitaire et immédiate cette technique interdit à l’œil de se concentrer
sur les
détails.

Entre un illusionnisme fondé sur les contrastes donnant la forme
modelée du
figuratif, Katharina Schärer a choisi un illusionnisme purement optique
ou
visuel qui naît des seuls contrastes de couleurs et de formes simples.

Pour Katharina Schärer la peinture reste la peinture et quels que
soient les
supports, les médiums, les techniques, elle est sa finalité. C’est elle
qu’elle
veut atteindre, effaçant sa trace personnelle pour baliser le chemin
des
regards en quête de nouvelles expériences.

G.Rubiella