Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Nicolas.G
Floirac
GUIBERT - ARTACTIF
Type d'œuvre
Œuvre unique
Technique
Peinture
Medium
Peinture, Peinture acrylique
Dimensions
L. 100 x H. 100 x P. 3 cm
Poids
6000 g
Encadrement
Non
Œuvre signée par l'artiste
i
À la demande
Certificat d'authenticité
i
À la demande
Description
Des richesses sont nées le luxe et l’oisiveté, du luxe sont nés les arts, de l’oisiveté les sciences. Introduction: L’argent est le luxe. Même si le luxe résulte des services que l’on peut s’offrir ou des biens que l’on peut acquérir, l’argent est indispensable. Même si 80% de l’argent dans le monde est de l’argent virtuel, et qu’elle ne représente que 10% des moyens de paiement, la monnaie fiduciaire attire, obstine ou fait rêver la plupart d’entre nous. I : Recherche Huit pays parmi les plus puissants représentent 61% de l’économie mondiale. Ces pays forment le « G8 » qui est composé des Etats Unis, du Japon, de l’Allemagne, de la France, du Royaume Uni, de l’Italie, du Canada et de la Russie. 13% de la population mondiale se partage 31 500 milliards de dollars US soit 57 ,8% du PIB mondial. Etant donné que l’argent touche le monde entier, j’ai décidé de créer un billet qui pourrait être une devise mondiale en me servant des caractéristiques des billets des pays du « G8 ». Si la France, l’Allemagne et l’Italie partagent l’Euro, chacun des autres pays ont leur propre monnaie. Le Dollar Américain pour les Etats Unis, caractérisé par les portraits de présidents. Le Dollar Canadien pour le Canada caractérisé par l’uniformité des couleurs et la géométrie simple. La Livre Sterling pour l’Angleterre caractérisée par le graphisme de l’écriture et la complexité des motifs. Le Yen pour le Japon caractérisé par la simplicité de son fond et ses références culturelles. Le Rouble pour la Russie caractérisé par l’encadrement des scènes. L’Euro pour la France, l’Allemagne et l’Italie, caractérisé par les bâtiments et la répétition de l’image du continent Européen sur le verso. Le Tableau se découpe en 2 parties. La première moitié haute représente le recto du billet, la deuxième moitié basse représente quant à elle le verso. II : Aperçu général J’ai repris les caractéristiques principales dont les plus flagrantes sont le portrait pris au Dollar US mis en valeur par un encadrement rappelant ceux du Rouble. Le Portrait est légèrement décalé sur la gauche pour rappeler le Dollar Canadien. On peut distinguer sur la droite une pyramide rappelant les bâtiments sur les billets Euros. L’écriture est inspirée de celle utilisée sur les Billets Anglais sur un fond alliant celui de l’Euro et du Dollar Canadien. Le Yen est implicitement représenté en ayant dispersé des éléments culturels. A : La Couleur La couleur met en valeur le pouvoir, la puissance et la richesse. Les couleurs utilisant des pigments rouges étaient très onéreuses à cause de leurs origines. En effet, elles sont souvent d’origine animale. Certaines de ces couleurs étaient même exclusivement réservées à une élite parfois sous peine de mort si l’on y contrevenait. Le rouge est par la suite devenu la couleur des Rois, des chefs et dignitaires notamment dans l’armée et dans l’église. Quelques expressions en résultent de ce prestige comme « endosser l’écarlate ». Au XXème siècle, le rouge est encore le symbole de la puissance du mérite comme nous le montre quelques symboles comme le tapis rouge, le ruban rouge, la rosette rouge… Une machine à imprimer peut imprimer jusqu'à cinq couleurs recto j’ai donc choisi de faire cinq teintes différentes. Ces cinq teintes sont les symboles de la richesse de la puissance et du pouvoir. a) Le cramoisi tire ses pigments de la cochenille à 40% et sous forme d’insecte à 60%, aussi appelé « le magnifique » b) L’écarlate extrait d’un insecte, (le Kermès) en fait un pigment très onéreux. On parle de premier choix, que c’est le plus distingué, (L’écarlate de la noblesse) c) Le cinabre qui donne le vermillon, était le plus onéreux des pigments romains. C’était le plus beau rouge du peintre médiéval. Jusqu’au XIème siècle, il était aussi coûteux de couvrir des pages de vermillon que d’or. d) L’amarante est obtenu à partir de la plante du même nom. e) Le pourpre, tiré du Murex, un gastéropode est la plus importante des couleurs. En effet, son coût est très élevé (prés de 10.000 coquillages pour 1 gramme de colorant). Son usage était réservé aux étoffes destinées aux dieux et aux classes dirigeantes. B : La valeur La valeur du billet est de 10. Selon la symbolique des chiffres, la barre verticale représente le lien entre le divin et le monde. C’est une façon de décrire la sacralisation que l’on a fait de l’argent. Quant au cercle, il représente un tout, complet et autonome mais cerné par sa propre limite. L’interprétation possible peut être que l’argent est partout et peut créer des surprises que l’homme ne peut prévoir comme s’il était doué d’intelligence (crise de 1929, crise de 1973, crise de 2008), mais que malgré son pouvoir, il ne peut néanmoins tout acheter. La seconde interprétation peut être que le 1, par sa rigidité est un chiffre masculin alors que le 0 par ses courbes est un chiffre féminin. Ceci peut signifier qu’il n’y a pas un sexe qui succombe moins à son pouvoir. C : Le Numéro de série Le Numéro de série du billet est inscrit sur la gauche. J’ai remarqué que les billets, dont je voulais m’inspirer avaient la même forme dans leurs numéros de série. Ils sont en moyenne composés de deux lettres et huit chiffres. J’ai donc choisi de m’en servir pour signer et dater le tableau. NG16122009 pour N.G qui sont mes initiales, et 16/12/2009 pour la date à laquelle j’ai fini le tableau. Les lettres présentes sur le billet euro représentent les initiales de la Banque Centrale Européenne dans toutes les langues européennes. J’ai choisi de me servir de ça pour montrer les billets qui m’ont inspiré. Je me suis servi de la norme Iso 4217. C’est une norme internationale qui définit des codes de trois lettres pour les monnaies du monde. Je les ai classé par ordre numérique. Cela donne : CAD JPY RUB GBP USD EUR D : Le titre. Le nom « Internacia Banko » signifie « Banque Internationale » en « Esperento ». Le thème étant de dessiner un billet qui pourrait servir de monnaie mondiale, j’ai décidé de ne pas donner une suprématie a une langue plus qu’a une autre en choisissant l’anglais par exemple. Il y a deux grands types de langues. Les langues naturelles formées petit à petit au fil du temps. Et les langues construites qui sont créées dans un laps de temps assez court par une ou plusieurs personnes, dans le but de faciliter la communication entre personnes de langues différentes dans le monde entier. L’argent est une sorte de langage universel. J’ai choisi une langue universelle à la place d’une langue internationale car elle prétend à devenir la langue maternelle de l’ensemble de l’humanité. Ce qui véhicule intrinsèquement l’idée d’un nivellement des cultures humaines. J’ai donc volontairement associé la culture au capital. L’Esperanto est parmi toutes les langues auxiliaires internationales, celle qui est la plus connue du grand public. Voilà ce qui a favorisé mon choix de l’Esperanto. III : Les Subtilités A : Le Recto 1)La pyramide La pyramide est la Pyramide de Tikal au Guatemala. J’ai choisi de représenter cette pyramide pour deux raisons. La première tient au fait que les Pyramides sont un symbole de puissance, et de grandeur. La deuxième est que je voulais intégrer le symbole de la ruée vers l’or. J’ai donc pensé au mythe des Cités d’Or. Les cités d’or sont une légende qui remonte à 1150. Depuis la première expédition en 1539, et prés de 500 ans plus tard, des expéditions sont toujours d’actualité. La cité de Tikal est une des plus grandes cités Maya ayant existé et son temple est le plus important d’Amérique du Sud. 2) Le portrait Le Portrait est un portrait de Crésus. Crésus est le dernier roi de Lydie. Il détenait une fortune colossale. Cette fortune lui venait du fleuve Pactole qui était un fleuve orifaire. Le philosophe Solon l’avait prévenu que le bonheur ne devait pas être basé que sur la fortune. Peu après Crésus a perdu son fils unique, son empire et a failli finir sur le bucher. De même que le fleuve Pactole a épuisé ses ressources avant le 1er siècle. Aujourd’hui ce n’est plus qu’un torrent appelé « Ruisseau de Sardes ». Je veux par cette référence montrer que la richesse n’est pas un bien inépuisable et il n’y a pas de croissance infinie comme nous l’a prouvé la crise de 2009. Cette histoire représente parfaitement le thème du tableau, et de la série. B : Verso Pour conserver une harmonie, j’ai continué sur la même base géométrique d’un billet Euro et d’un Dollar Canadien. On peut voir la symétrie du nombre 10 découpé ainsi que la répétition du numéro de série. La carte du monde représentée, est inspirée par la carte de l’Europe présente sur le billet Euro dans le même objectif, celui de montrer les zones ou le billet a un cours légal. 1)La Jarre En bas à gauche est peint une jarre. Cette jarre fait référence à Ploutos, dieu Grec de la richesse et de l’abondance. Ploutos distribue la richesse, il est donc représenté avec une jarre. Afin qu’il distribue les richesses aléatoirement, Zeus l’a rendu aveugle. A cause de ça, les voyous et les coquins jouissent de tous les biens alors que les honnêtes gens peinent et mènent de misérables existences. 2) Le monolithe La cécité a été représenté avec le monolithe appelé « pierre du soleil » ou calendrier Maya dont je n’ai représenté que la moitié basse. Le monolithe montre une langue tirée et des bijoux (collier de perle, boucles d’oreilles). Ces éléments peuvent être interprétés comme la « faim » de l’argent et le luxe. La poursuite de l’argent est accentué par le choix du monolithe Maya qui rappelle de nouveau la recherche des citées d’or. De plus, ce calendrier est appelé « Pierre du Soleil », et je l’ai placé au centre d’un soleil stylisé. 3) Le Soleil J’ai voulu rappeler la puissance pécuniaire et sa quête en le mettant au dessus de tout, sous la forme stylisée du soleil. Le soleil est un symbole très puissant et occupe une place dominante dans chaque culture. Râ devenu Aton chez les égyptiens est le dieu le plus important. Chez les Aztèques, le dieu du Soleil est le maitre du monde (et le dieu de la guerre), ou s’il n’est pas un dieu, il a le pouvoir d’engendrer des Rois (Louis XIV le roi Soleil, la famille impériale Japonaise descend de la déesse du Soleil…).En alchimie, le symbole du soleil est le même que celui de l’or. Le soleil représente le pouvoir et donne la vie. Si ses rayons ne nous parvenaient pas, il n’y aurait pas de vie sur terre. Je trouvais donc que la place prépondérante du soleil, associée au fait qu’il est l’emblème de l’Elite, et son caractère vital et universel peut être facilement associé à l’argent. Mais malgré son apparence positive, il peut aussi être source de torture comme le décrit par exemple, Albert Camus dans l’Etranger. 4) Les Rayons Du soleil se dégagent douze rayons. Les rayons représentent les douze méridiens qui enveloppent la terre. 5) La planisphère Au bas du tableau on peut voir un planisphère. Il n’est pas représenté en entier, et souligne seulement les deux principaux parallèles nord que sont le cercle polaire arctique et le tropique du cancer. Je n’ai voulu représenter que ces deux paralleles pour mettre en exergue le fait que, même si l’argent est partout (symbole des méridiens), il est surtout présent dans l’hémisphère nord (ou nord économique) d’où le symbole du tropique du cancer. 6) L’encadrement L’encadrement de la jarre est inspiré des roubles. L’encadrement est fait de feuilles d’acanthe stylisées. La feuille d’acanthe représente l’amour de l’art. 7) Le motif sur la jarre La Jarre, quant à elle, est enjolivée par une fleur de Lys décomposée (le pistil est dissocié du pétale) dans un seul but esthétique. La fleur de Lys représente l’orgueil et la richesse. Au centre de la jarre y est peint une vache entourée d’épis de blé. Le blé symbolise la richesse tandis que la vache renvoie à l’ancien testament. Jacob a eu 12 fils. Son fils Joseph s’était distingué par sa piété et sa sagesse. Ses frères, par jalousie l’ont vendu à des marchands Ismaélites en direction de l’Egypte. Ils déguisèrent son absence en disant que Joseph était mort, attaqué par une bête sauvage. Joseph devint intendant des biens de Putiphar, ministre de Pharaon. La femme de Putiphar calomnia odieusement Joseph qui se fit enfermer. Dieu récompensa sa vertu en lui donnant le don de Prophétie. Il interpréta deux rêves et sa réputation l’amena à interpréter les rêves de Pharaon. Le premier rêve était : « sept vaches grasses sortent du Nil et vont paître, puis sept vaches maigres sortent du Nil à leur tour et dévorent les vaches grasses sans devenir plus grosses ». Le deuxième rêve « sept épis pleins sortis d’une seule tige, dévorés par sept épis vides et desséchés sortis d’une seule tige ». L’interprétation faite était qu’il y aurait sept années prodigieuses suivies de sept années de famine. Pharaon décida de faire des réserves pendant les années d’abondance pour pallier aux années de disette. Cette histoire peut être un conseil pour notre époque. En effet, nous vivons au dessus de nos moyens et beaucoup de gens ou même des Etats sont surendettés. C’est la raison pour laquelle j’ai peint une vache égyptienne avec dans son collier sept points clairs et sept points foncés entourés de blés. Si la décoration de la jarre n’épouse pas sa forme, c’est pour différencier la mythologie grecque et l’ancien testament. Nicolas. G

Le travail artistique de Nicolas.G

Œuvres nouvellement ajoutées

Oeuvre etape 1-Transition Lancement