BOS

Bos détourne la peinture afin de la rendre plus livresque. Son trait agit comme une écriture, comme un cahier ouvert, où chaque mot, chaque phrase est attendrie, protégée par la couleur. Encore une fois, tous les sujets sont abordés avec jubilation, fantaisie, libérés de toutes négligences, substances, torpeurs existentielles. Il ne faut donc retenir que l’essentiel, que ce qui dépasse, que ce qui fait avancer et croire en la vie.

Oeuvres