Biographie de l'Artiste

Vanylle Bertin vit et travaille dans le Haut Pays Grassois. Née en 1961 à Cannes, elle a toujours aimé dessiner. Elle découvre sa passion pour la peinture en 1986 en Martinique où elle a vécue quelques temps et étudie à son retour en France avec différents professeurs de l'Association des Beaux-arts de Cannes, Le Cannet, Grasse : le dessin, le modelage, la peinture et différentes techniques : aquarelle, acrylique, huile et pastel sec. Elle ne commence à exposer qu'en 1993 lors de manifestations artistiques collectives dans le Haut pays Niçois, Grasse, Cannes, Mouans-Sartoux.
DANS SON ATELIER

"De ses doigts jaillissent couleur, douceur et lumière donnant forme aux mystères" tel sera le qualificatif de sa peinture de l'époque où ses créations en pastels prédominent sur son travail. Cette technique lui permet d'exprimer une lumière très particulière et particulièrement appréciée mais elle a aussi ses limites.


C'est vers 1999 qu'elle se consacre à la technique mixte, l'huile et l'acrylique..


En 1998 elle ouvre un atelier galerie à Grasse, au cœur de la vieille ville. Cette nouvelle vie parmi les artistes grassois, elle l'apprécie totalement mais pas la vie en ville : Elle quitte son atelier vers l'an 2000 pour continuer ses recherches chez elle dans les montagnes du Haut Pays Grassois : «J'ai besoin de nature et d'espaces sauvages»


Peindre est pour elle un moyen d’évasion, d’expression et de partage. Elle aime faire transparaître dans ses toiles la vérité et le mystère de la vie. Au dessus du vide, comme un funambule, elle touche au sacré tout en vivant le moment présent où chaque tableau raconte une histoire nouvelle... Sa peinture, tend à l'abstraction entre le connu et l'inattendu. On dirait qu'elle cherche la vérité de ce qui l'entoure au-delà de ce que l’œil perçoit. Ses toiles plongent l'observateur dans un univers foisonnant de vie au-delà de la matière. Mille particules semblent s'assembler consciemment pour réaliser des corps, des regards, des personnages, foule, arbres, parterres fleuris, écorces… Elle aime que ses toiles transmettent le beau, le tendre, le vrai, et que les formes, les couleurs, la matière lui parlent et s'éveillent à plusieurs naissances possibles.


Sa peinture évolue et les séries se succèdent. Toujours en recherche, jamais satisfaite, elle tente encore de peindre la lumière, le vide, le grand vide rempli de tout... Les regards, les personnages ne sont plus là ou très discrets. L'abstraction s'affirme et prend place avec la nature, le vent, le mouvement, la mer, l'eau, le ciel, l'espace…