Biographie de l'Artiste

Les pièces de la céramiste Alice Riehl sont réalisées à partir de dentelles cousues, mises en forme, et pétrifiées dans de la barbotine de porcelaine. En brûlant lors de la cuisson, ces dentelles disparaissent en laissant leur empreinte dans la porcelaine qui la révèle, dans les pleins et les vides de la forme, dans son mouvement, ou encore dans la texture interne dévoilée en transparence. La lumière, en jouant avec la translucidité de la porcelaine, divulgue le c?ur de la matière, et fait apparaître une autre dimension.

Tels des spectres, les précédents napperons, cols, dessus de lit ou autres chemins de table, retaillés, retravaillés, détournés, habitent chaque pièce. Ces ouvrages de dames patiemment et fièrement brodés, imprimés par les doigts et la volonté de leur génitrice, transmettent à leur tour leur essence dans un nouveau cycle de vie.

Ils témoignent de savoir-faire, de traditions, d'histoires multiples de femmes reproduisant des gestes ancestraux, simples et précis, rendant unique chaque fil de coton en y mettant un peu d'elles-mêmes.

A travers les formes d'inspiration végétale, le coton retourne à ses origines. Fibre végétale et fibre textile se mêlent en fibres intérieures, organes de sensibilité, trame de tempérament. Depuis ses racines de dentelle, chaque pièce construit son identité propre. Fruits, fleurs, graines, nids, et oeufs foisonnent dans un jardin de glace. Le monde végétal s'invite également dans les pièces de grès aux couleurs de roche, qui s'assemblent à leur tour en un jardin minéral.