Artiste GUELY - Peintre - Acrylique et huile sur toile

GUELY

Peintre
Professionnel


Biographie
Installée depuis quelques années au Pellerin, Guély nourrit son inspiration des hasards qui l’entourent. Native de Berlin l’artiste pose ses bagages en France dans les années 70. Si la peinture est une envie qui la tenaille depuis longtemps, il y a une dizaine d’années qu’elle en franchit le pas. Elle prend des cours dans un atelier de peinture où elle apprend les différentes techniques de peinture et à composer ses palettes de couleurs. Sur ses toiles, Guély travaille le mouvement. Elle, qui aime la spontanéité et la réactivité, utilise l’acrylique qu’elle applique au couteau pour terminer avec des glacis à l’huile afin de renforcer certaines lumières ou ombres et donner de la profondeur. Sur la toile, le résultat est là. Les femmes ondulent, le mouvement court comme des vibrations perceptibles qui ne laissent pas le spectateur indifférent.   Des danseuses de flamenco aux coqs enflammées, des marines bretonnes aux paysages marocaines ou vénitiens … Guély transporte son public dans une palette chaude aux rouges profonds, vers un univers presque onirique. Une musique semble déjà vous siffler à l’oreille que l’évasion n’est pas loin, un rêve où chaque toile est un nouveau monde à explorer.

Démarche artistique
   Sa peinture se situe dans la figuration « expressionniste ». Ex-pression d’une intériorité bouillonnante, voire violente, elle utilise de multiples possibilités de matérialisation de la Figure mélangée entre couleurs, matières et gestualité. L’investissement dans son œuvre porte peut-être davantage vers l’intellectualité, le travail intérieur étant axé plus vers l’introspectif : paysages intérieurs, émotions, sensations, sérénité, équilibre, la mémoire. Pour la recherche d’un équilibre « ressenti ». Sa recherche porte plus vers la corporéité, les sens, par l’expression d’une « humanité » allant de la vie à la mort. Sa peinture est le résultat d’une action gestuelle, d’une gestualité corporelle. Aimant la spontanéité et la réactivité, elle utilise l’acrylique qu'elle applique essentiellement au couteau et termine avec des glacis à l’huile. Elle aime la diversité dans le choix des thèmes de ses créations. Elle travaille sur des séries mais n’exploite pas qu’une seule direction. Ses inspirations sont de sources différentes, telles que Emil Nolde, Gérard Garouste, Adolf Wölfli, Duane Hanson, John de Andrea, Rebeca Stevenson, Hans Haacke, Goya, Edouard Hopper, etc.