Retour

American Scene Painting / Scène américaine

Thomas Hart Benton: People of Chilmark, 1920

La scène américaine ou « American Scene Painting » est un courant artistique américain qui a eu son heure de gloire durant l'entre deux guerres. Réalistes et naturalistes, les œuvres des peintres de la scène américaine sont influencées par une volonté de rejet du modernisme issu de l'exposition internationale des arts moderne à New York en 1913 (plus connus sous le nom de « Armory Show »).  

Les peintures de la scène américaine se caractérisent par la  volonté de peindre de manière réaliste les scènes et paysages de la vie américaine et celle de créer un art typiquement américain.  Deux grandes tendances constituent l' « American Scene Painting »:

Le « régionalisme » (« regionalism » en anglais ): petites villes et scènes rurales sont les principaux supports de cette peinture qui cherche avant tout à célébrer les racines agraires des États-Unis. Pour les artistes de cette tendance, le retour à ces racines est la solution aux problèmes d'urbanisation des villes américaines.

Le « réalisme social  » (« social realism » en anglais): le but de cette peinture est de véhiculer un message social fort, par la représentation de problèmes sociaux tels que les difficultés économiques, le racisme... Le « social realism » ne doit par être confondu avec le « réalisme socialiste »,  une doctrine artistique soviétique, utilisée dans un but de propagande.

Parmi les artistes les plus représentatifs nous pouvons citer: Thomas Hart Benton , John Steuart Curry , Grant Wood  pour les artistes peintres de la tendance « regionalism » et Reginald Marsh , Isabel Bishop et William Gropper  pour la tendance « social realism ».


Compléter la définition avec un texte


Compléter avec une illustration, un document (jpg, gif, png, pdf)...