La Pix Peinture

Entre tradition et modernité

 
 

Définition de la Pix Peinture

Sphère - Lou FLORIAN - 2007Comme tous les mots nouveaux, les termes de PIX et de PEINTURE qui se trouvent ici associés pour les besoins du néologisme réclament quelques explications. PIX est une apocope, c'est à dire une contraction de mot qui nous vient de l'anglo-américain: "pixel". Pixel, dérivant lui-même de l'amalgame de deux autres mots anglais: "element" et "picture" dont le dernier signifie littéralement image. Le pixel, est donc un élément d'image.

Le pixel se comprend dans le langage informatique comme l'unité élémentaire d'information d'une image qui peut être indistinctement en couleurs ou en noir et blanc. Pour se faire une idée de ce qu'est un pixel, imaginons un instant une mosaïque formant une image d'ensemble composée de petits carreaux de céramique, comme ceux que l'on peut admirer au sol des plus belles ruines antiques ou aux murs de certaines salle de bain de grand luxe. Chaque petit carreau de couleur, isolément, peut être comparé à un pixel.
 

Une évolution de la peinture

Acanthe - KABUKI - 2005La peinture évolue. Il y a plusieurs siècles déjà, la technique à l'huile révolutionnait la peinture, et plus récemment les pigments synthétiques qui faisaient leur entrée dans la boîte de couleurs du peintre ouvraient grandes les portes à ce qui allait devenir l'Impressionnisme.

Aujourd'hui même, un grand nombre d'artistes préfère travailler avec des couleurs acryliques, et même parmi les plus inconditionnels des techniques éprouvées, la plupart ne regarde déjà plus à troquer l'essence naturelle de pin ou les résines végétales pour leur préférer les dérivés pétroliers, ou les vernis augmentés de solutions synthétiques...

Qui s'en fâcherait d'ailleurs ?
 

De nouvelles possibilités pour les peintres

Ville Fleur - Pierre LAPIPE - 2007La PIX-PEINTURE est l'exemple de l'une de ces évolutions qui, sans remettre en cause les acquis du passé, apporte de nouvelles possibilités dans une recherche artistique toujours plus riche d'expressions picturales. La PIX-PEINTURE vient donc tout naturellement s'ajouter aux nombreux choix artistiques pour les peintres de notre siècle, et plus particulièrement pour tous ceux qui visent une plus grande liberté de création. Un peintre comme KABU KIPARIS (alias KABUKI) nous montre le bel exemple de ce que la technique peut apporter à la peinture de notre temps.

Mais si ce tout nouveau mode d'expression utilise sans complexe les technologies offertes désormais aux artistes contemporains, il n'en demeure pas moins que l'effort de mise à niveau qu'il nécessite n'affectera en rien leur spontanéité et leur authenticité. Car à la plus grande satisfaction du public, on retrouve avec la PIX-PEINTURE, sous l'expression nouvelle d'une technique enrichie de possibilités jusqu'alors inconnues, les supports connus du châssis, du cadre ou de la toile...

C'est bien là la grande différence entre la PIX-PEINTURE et les techniques d'imagerie numérique. Il ne s'agirait donc plus de confondre, désormais, PIX-PEINTURE et IMAGES DE SYNTHÈSE !

L'œuvre pix-peinte est donc une toile peinte comme les autres... Et si ce n'était la remarquable finesse de détails jamais vus jusqu'à aujourd'hui ou la qualité de construction de ses compositions, ou encore la profondeur d'une palette renouvelée d'harmonies nouvelles, rien ne distinguerait la PIX-PEINTURE des autres expressions de la peinture contemporaine.
 

L'infographie au service de la peinture

Casus Belli - KABUKI - 2006La PIX-PEINTURE peut donc être réduite à une peinture traditionnelle utilisant les moyens modernes de la plus haute technologie pour sa partie conceptuelle. Mais cette nouvelle expression de la peinture qui allie les avantages d'une conception virtuelle assistée par ordinateur, aux valeurs sûres de la peinture traditionnelle ne saurait être réduite à ses seules innovations techniques. La PIX-PEINTURE est aussi une charte, ou si l'on préfère un protocole rigoureux qui veut que la technique n'aboutisse qu'à la production d'œuvres peintes et uniques.

L'infographie, dont la PIX-PEINTURE découle, oblige l'artiste pix-peintre à recourir à un transducteur tel qu'un traceur grande largeur pour voir son travail porté sur un support tangible comme la toile. Sinon, tous ses efforts resteraient prisonniers des mondes virtuels qui ont vu naître son œuvre. Car si la technique apporte à l'artiste pix-peintre la liberté de possibilités nouvelles, cette même technique comporte son lot d'exigences nouvelles.

Aussi, l'expérience nous a montré que si le résultat l'emporte sur les considérations de moyens depuis plus d'un siècle, rien ne garantissait pour autant à l'investisseur que l'œuvre qu'il allait acquérir soit aussi, comme n'importe quelle toile, une pièce originale.

C'est pourquoi la dénomination de PIX-PEINTURE n'indique pas seulement un mode d'expression contemporain, mais il garantit aussi pour le collectionneur qu'une PIX-PEINTURE est toujours et obligatoirement une oeuvre unique !

L'artiste pix-peintre pourra donc bénéficier d'une incomparable liberté d'expression, à condition toutefois qu'il ne maîtrise, à côté de ses qualités de peintre traditionnel, les arcanes de la création sur ordinateur. Ceci devrait faire comprendre à tout un chacun que l'artiste pix-peintre est non seulement un peintre traditionnel accompli, mais également un infographiste averti...

Du travail de deux pix-peintres il ne faudrait pas s'attendre à une quelconque ressemblance de style, car la PIX-PEINTURE n'est au plus qu'un nouvel outil à disposition des l'artistes de notre temps. C'est pourquoi, sous la même dénomination de PIX-PEINTURE, certains pix-peintres trouveront-ils avantage à s'exprimer dans l'abstraction quand d'autres s'épanouiront dans la figuration...
 

Un souffle nouveau pour la peinture

Neo - KABUKI - 2007Et si l'artiste s'autorise le recours à tous les logiciels, pour peu qu'il en ait la maîtrise, il n'en possède pas moins toute la spontanéité d'une expression classique. C'est pourquoi beaucoup ont déjà saisi que la PIX-PEINTURE comptera dans l'avenir de la peinture de notre siècle. Déjà le peintre KABU KIPARIS (alias KABUKI), qui est reconnu pour être le chef de file de la PIX-PEINTURE, a justement su dépasser la stricte représentation académique des choses pour nous amener à la contemplation des champs encore vierges de ses univers fractals dans un mélange étonnant d'abstraction et de figuration.

Outre donc, sa déontologie, la PIX-PEINTURE est une technique mixte qui autorise la plus grande liberté aux artistes qui en maîtriseront les arcanes. Et quoique récente, la nouvelle technique devrait s'exprimer elle aussi, bientôt, dans tous les registres d'une créativité riche de tous les talents qui la composent. D'ailleurs, les générations montantes ne sont pas en reste. Car ceux-là qui sont nés avec les incomparables moyens de notre temps, s'emparent déjà et sans arrière pensée de toutes ces techniques qui semble à d'autres si nouvelles.

Soyons donc sûr que la continuité est assurée et que la peinture qui est éternelle prendra toujours des formes nouvelles, pour nous émerveiller encore longtemps...