$(function() { $('.zoom').lightBox(); });
Retour
 

Peindre l'eau : l'art de la transparence

par Patricia BLONDEL

 

LIBERTÉ
Patricia BLONDEL a débuté un patient travail sur l'eau en 2011.
L'idée et l'inspiration lui sont venues après la lecture d'un livre de Théodore SCHWENK "le chaos sensible"

"L’eau, ses mouvements, ses ondulations, projections, reflets etc. me fascinent. J’étudie les modifications des ondulations à la surface de l’eau, j’observe les cours d’eau".

Découverte d'une démarche originale au pastel.


 
LA TECHNIQUE

Beaucoup de croquis, une approche scientifique et une pointe d’humour

Je prends de nombreuses photos sur les jets d’eau qui décorent nos villes. Je ferai une série sur le thème de l’eau ; à partir de ce moment là tout ce que je voyais je le transformais en gouttes projections bulles éclaboussures, très drôle et très déconcertant pour mon entourage ! Ma définition : le trait et le jeu !
J’exécute de nombreux croquis à la mine 2B et 3B. Puis j’en ai choisi un en particulier.
Je définis alors la taille du futur tableau. Je pose plusieurs repères géométriques pour m’approprier l’espace de mon œuvre ; je peux travailler ainsi avec de nombreux points de fuite. J’ai dans les débuts de ma réalisation une approche scientifique.

CYGNE D'EAU (Étude) CYGNE D'EAU (Étude) CYGNE D'EAU

Explication avec l’envol (ci-dessous) :
Première phase de travail : Faire un dessin très classique du sujet. Esquisse de l’envol (dessin 1).

Deuxième phase : Défaire et refaire en imaginant le chemin de l’eau. Esquisse en eau de l’envol (dessin 2).

Troisième phase : L’œuvre au pastel. Une ou deux journées sont parfois nécessaires à la recherche des couleurs primordiales pour l’harmonie de l'ensemble.
Une fois les teintes définies, j’ignore les autres couleurs ce qui évite de prendre tout ou rien. Et de se perdre dans une cacophonie de gammes qui ne se correspondent pas. Temps et patience sont nécessaires afin d’élaborer un fond très texturé qui se tient et qui a du caractère. Dans ce type de sujet, il est la matrice et porte tout le tableau.
Le finish c’est les gouttes d’eau qui interviennent en rehaut de couleurs tendres et lumineuses.
C’est en élaborant des œuvres à la fois techniques et pleines de fantaisie que j’espère faire partager au public mon amour du pastel.

EXTRAVAGANCE AQUATIQUE PIA-N'EAU SEIGNEUR DES EAUX  
  ONDINE JUS DE POMME VERRE D'EAU

 

DEMARCHE
J’écoute beaucoup de musique : classiques, celtiques, BO de films etc.…… Je lis aussi beaucoup et surtout j’observe énormément ce qui est autour de moi. Un mot une phrase une situation me donnent un titre qui se rattache à un thème ; puis dans ma tête apparaît un foisonnement d’images et je fais le tri. Le fait de travailler sur un thème évite de se spécialiser : animaux , paysages ou autres ; j’ai le désir de relever des défis et de peindre la diversité.

Lorsque j’étais enfant, je me levais la nuit pour contempler le ciel étoilé.......
Aujourd'hui , je voyage dans des mondes fantastiques et fascinants. De ces univers merveilleux connus de mon imaginaire , des oeuvres naissent auréolées de lumière , de douceur et de rêve. Tantôt romantique enveloppée de mystère , tantôt comique, ma peinture est le reflet de mon être profond. Elle se veut vivante et je l'espère vous permet de vous évader loin de nos grisailles quotidiennes.

Membre de l'art du pastel en France
Collections particulières en France, Allemagne, la Réunion, Belgique et Dubai
Prix prisme création 2011 Palais de Fervaques ST QUENTIN.