Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
VUpourVous - Septembre 2021
vupourvous-septembre-2021 - ARTACTIF
Septembre 2021 | Temps de lecture : 18 min | 0 commentaire(s)

L’Arc de triomphe empaqueté par Jeanne-Claude et Christo
Œuvre éphémère, visible jusqu’au 3 octobre sur la place de l’Etoile piétonnisée

L’Arc de triomphe empaqueté par Jeanne-Claude et Christo 25 000 mètres carrés de tissu argent bleuté et 3000 mètres de corde rouge ont été déployés pour assouvir un rêve de jeunesse, des deux artistes, datant de 1962. Empaqueté, il s’offre au regard des visiteurs sous un jour nouveau. Animé comme un être vivant par le vent, étincelant à la nuit tombée. Un géant aux pieds d’argent. On ne se souvient plus des sculptures qui ornaient le bâtiment. Sous ses nouveaux atours, le monument semble plus aérien et plus ancré à la fois. Alors disparition ou renaissance ? Aux visiteurs d’en juger.

 

« Cerisiers en Fleurs » - Damien Hirst – Fondation Cartier – jusqu’au 2 janvier 2022
261, Boulevard Raspail – 75014 Paris

Entre sculptures morbides et œuvres scandaleuses (en particulier la série Natural History), souvent dénoncé pour son côté rock star et son goût de l’argent, Damien Hirst a surtout l’art de la démesure et le prouve une fois de plus dans cette nouvelle exposition ou il nous surprend avec des toiles monumentales de branches de cerisiers en fleurs. En effet, l’artiste envahit les deux étages de la Fondation Cartier de touches de couleurs joyeuses allant du bleu ciel, voire layette, au rose bonbon, réinterprétation un peu ironique de la période impressionniste et du pointillisme. Réalisées à la verticale, les projections de couleurs se superposent, couche après couche, pour former une matière épaisse, quasi pâteuse lorsque l’on s’approche de la toile. Mais en s’éloignant, l’amoncellement de tâches dégage une énergie positive, une vibration de couleurs qui procure de la joie. Peut-être une nouvelle exploration des thématiques liées à la vie et à la mort, sujets préférés de l’artiste.

Une trentaine de toiles s’exposent sur les 107 qu’il a réalisé en trois ans et qu’il a finalisé durant la pandémie. Proprement installées à intervalles réguliers, on regrette un peu les soixante-dix toiles manquantes qui, juxtaposées, auraient pu représenter la taille d’un arbre réel et nous offrir une véritable expérience immersive.

« Cerisiers en Fleurs » - Damien Hirst – Fondation Cartier

 

« Botticelli – Artiste & Designer » - Musée Jacquemart André – jusqu’au 24 janvier 2022
158, boulevard Haussmann – 75008 paris

Le Musée Jacquemart André, à deux pas des Champs Élysées, présente une très belle exposition dédiée à un des artistes les plus illustres de la Renaissance italienne : Alessandro Filipepi dit Botticelli (vers 1445 – 1510).

« Botticelli – Artiste & Designer » - Musée Jacquemart André

 

 

40 œuvres illustrent l’évolution de son style pictural au travers des différentes époques culturelles. Se succède de magnifiques « Vierge à l’enfant », des portraits des « Médicis », dont l’un des plus célèbres « Julien de Médicis », commémorant l’assassinat du jeune homme en 1478, présente une plasticité très sculpturale, empreinte de sobriété et de dépouillement et qui dégage un charisme indéniable. Exceptionnelles dans leurs élégantes nudités, plusieurs représentations des « Vénus » dont la figure centrale fut un motif maintes fois reproduit. Le succès de ce modèle est d’ailleurs à l’origine de nombreux portraits féminins comme « La Belle Simonetta » dont la beauté a fait tourner la tête de nombreux florentins.

Des peintures essentiellement mais aussi des dessins préparatoires, des broderies, des tapisseries et des marqueteries, « Botticelli – Artiste & Designer » présente toute la créativité artistique du maître qui fut un peintre et dessinateur de génie autant qu’un designer de talent.                                       Botticelli - La Belle Simonetta

Œuvres :

Botticelli – Figure allégorique dite « La Belle Simonetta »
Vers 1485 (Tempera et huile sur bois de peuplier)

Botticelli – Portrait de Julien de Médicis
Vers 1478-1480 (Tempera et huile sur bois)

 

Discutons !
Personne n'a encore eu l'audace de commenter cet article ! Serez-vous le premier ?
Participer à la discussion
Tapez sur ENTREE pour passer à la ligne