Remonter

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Vite, un bon shoot de couleur et d’énergie !
vite-un-bon-shoot-de-couleur-et-denergie - ARTACTIF
Juin 2022 | Temps de lecture : 6 min | 0 commentaire(s)

A propos du deuxième solo show consacré à Paris à Jan Kolata.

Il faut l’imaginer projeter son corps aussi puissamment que sa peinture. Jan Kolata n’est pas baptisé pour rien le « peintre de l’énergie » par Marie Maertens dans l’article qu’elle lui consacre dans Connaissance des arts. De tous ses genoux, de tout son bassin, le plasticien se met en mouvement devant la toile posée à plat devant lui, en écoutant de la musique à fond. Et puis il projette les couleurs vives qu’il a préparées dans des seaux, avant de les racler à grands gestes : la dynamique qui en résulte est fascinante. Souvent de format carré inspirés de sa propre taille, 1,90 m, ses tableaux vivent. Ses tableaux vibrent.

Né en 1949, formé à la kunstakademie de Dusseldörf dans les années 70 par une génération d’artistes traumatisés par la Seconde Guerre Mondiale, le peintre allemand n’a jamais envisagé la représentation figurative comme une option possible. Féru d’histoire de l’art, passé de l’huile à l’acrylique dans les années 90, adepte des résidences dans le monde entier, Jan Kolata a également toujours enseigné. Toujours transmis. Cet homme est traversé. Cet artiste ne garde rien pour lui. Il est temps d’aller en prendre une bonne dose à la galerie d’art Le Feuvre & Roze, 164, rue du faubourg Saint-Honoré à Paris, qui l’expose jusqu’au 9 avril.

 

Illustration : Jan Kolata - "040.030.2021.31" : acrylique sur toile, 40 x 30 cm, 2021

Discutons !
Personne n'a encore eu l'audace de commenter cet article ! Serez-vous le premier ?
Participer à la discussion
Exemple : Galerie spécialisée en Pop Art