Le "Nouvellisme" de Robert Daniel SYRIEX

Ne jamais renoncer !

Robert-Daniel SYRIEX : L'amoureuse

Le Nouvellisme de Syriex Robert Daniel est un courant artistique fondé sur la prise de conscience de l'importance de ne jamais renoncer sur le dur parcours de la recherche artistique et scientifique. Cette prise de conscience est un purgatoire ; un chemin interminable parsemé de zones d'eaux profondes et troubles, d'itinéraires chaque jour marqués par l'inclinaison du disque solaire vers la Terre. Du désert de la nuit « l'ombre » est là. Sans ombre il ne peut y avoir de lumière.

Le Nouvellisme au premier degré a été créé pour aller au fond des choses afin d'en extirper ce qui n'est pas forcément visible. Alors il s'en suit une analyse qui aboutit à une synthèse avant la traduction finale sur chaque toile ou support. L'artiste apporte à ses oeuvres de la hardiesse créatrice et picturale. Il ne cède pas devant les difficultés imposées par la création artistique originale. Il invente en permanence pour que son expression se dégage dans le futur comme une évasion poétique, d'ombres de lumières, de corps humains et autres compositions de l'esprit.

La Couleur et le Volume

L'artiste SYRIEX Robert Daniel s'est convaincu très tôt sur l'importance de la valeur qui situe le combat esthétique entre les deux antagonistes : la couleur et le volume. Un tableau est un ensemble de lignes, de formes, de couleurs qu'il faut avec maîtrise juxtaposer sans cesse. En effet, lorsque la ligne est au diapason, la forme ne l’est plus ; lorsque la forme est bonne, la couleur n'a plus sa résonance et la ligne s'écroule ; jusqu'à l'équilibre.

La dignité et la vérité du sujet

Robert-Daniel SYRIEX : En jaune et en vert

Un des concepts du Nouvellisme est que la beauté commence sur la balance afin de déterminer le poids de la dignité du sujet et celui de sa vérité. Ces deux rapports aussi hétérogènes soient-ils forment le point de départ de toute oeuvre nouvelle. Mais quelquefois et même très souvent il y a plusieurs degrés de dignité et de vérité, alors il y a des réductions au même dénominateur, et bien évidemment la somme des inverses réserve des surprises… Il faut donc rester en permanence, l'œil bien ouvert et les pieds bien positionnés sur le sol, en effet le dessein est toujours ambitieux mais il doit être maîtrisé. Le Nouvellisme consiste à peindre les sentiments, les émotions que l'artiste éprouve à vivre dans ce monde. . Le Nouvellisme est le goût de l'action et d'une marche en avant, dans les domaines de l'art, de la science, de l'industrie de la recherche. Le Nouvellisme c'est aussi analyser les rapports et les effets de la lumière pour en saisir les secrets, un dynamisme induit par la couleur et la matière.


" Le Nouvellisme c'est construire le rêve d'une vie par des formes banales au départ qui deviennent plus complexes au travers d'une approche la plus simple possible pour s'inscrire dans le temps et l'histoire".

Robert Daniel SYRIEX