Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Hidebumi YOSHII
Paris / France
Hidebumi YOSHII

VERSET DE LA SURFACE Par Hidebumi YOSHIIMa création s'articule sur trois types de peintures bidimensionnelles - noire, blanche et translucide - qui sont emblématiques à la fois de thématiques et d'expressions picturales différentes.Pour la peinture noire, mon médium est le carbone (celui utilisé dans les photocopieuses). Je le délaie avec du dissolvant, et je peins en l'appliquant directement sur la surface du papier. Au premier stade de ce processus, le papier boit le dissolvant, laissant le carbone à la surface ; j'essaie donc de presser fortement le carbone avec un pinceau avant qu'il ne se fixe. Ce faisant, des lignes, des formes variées apparaissent ça et là, créant unedistance entre le fond et la surface.Je me sers de la cire d'abeille pour la peinture blanche. Je peins en étendant la cire fondue sur le papier avec un pinceau ; puis, à l'aide d'un air chaud (sèche-cheveux) je fais refondre une partie de la cire pour qu'elle imbibe le papier et c'est ainsi que j'obtiens tantôt une remontée de la cire à la surface du support où elle devient la "forme" de ma peinture, tantôt une infiltration dans le support, la cire alors lui servant de "fond".Pour ce qui est de la peinture translucide, j'utilise de la résine synthétique, colle forte, dissolvant pour peinture à huile ou acrylique. Dans ce cas la peinture est faite uniquement de touches de pinceau, sans aucun support (toile, papier, etc) contrairement à ce qui se passe normalement dans toute réalisation picturale. Une oeuvre sans support...peut-on imaginer abstraction plus extrême? Ma peinture sans support, sans objet n'est que touches translucides. En revanche, elle opère la synthèse entre espace et surface, dedans et dehors, recto et verso, lumière et ombre par le fait même d'être nécessairement structurée par la lumière de l'espace où elle est exposée.La perspective de ma peinture noire, réalisée en deux dimensions, s'étend de l'avant vers l'arrière. Le carbone ne la fait exister que sur la surface du support. Dans le cas de la peinture blanche, la cire fait office de surface mais en même temps l'efface en s'infiltrant dans le support. Quant à la peinture translucide, elle est cette fois une pure couche de résine détachée de tout support : Translucide, elle invite l'espace même où elle est exposée à l'investir : oeuvre-dans-le monde et/ou monde-dans-l'oeuvre. Vice versa.....

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de Hidebumi YOSHII

Œuvres nouvellement ajoutées

Principale