Biographie de l'Artiste

Au départ, il y a cette petite question qui vous trotte dans la tête:" Comment peut-on animer un matériaux aussi rigide et froid que le grillage?" C'est simple, la réponse est dans l'atelier de cet artiste. Sur les murs blancs et lumineux de ce bel espace se prélassent des formes élancées et graciles. Sculptées dans différents types de maillage inoxydable ou marqué par le temps, elles semblent s'animer d'une énergie en perpétuel mouvement suivant l'axe de nos déplacements et la nature de l'éclairage.

Christine Vinson cherche avant tout à expérimenter dans ses sculptures des jeux de lignes spatiales dans lequel se mêle le duo sensuel de la transparence et de la lumière. De là naît cette impression de mouvement figé dans le temps, comme si une nouvelle projection de vie allait se mettre à exister. Il a suffi pour cela d'une toute petite entaille ou bien d'une grande élongation allant jusqu'à déchirure pour que la toile mécanique, le grillage carré ou encore le grillage à poule s'anime d'une émotion existentielle brute. Pas de titre ou de légende, ses travaux parlent d'eux-mêmes. La lecture est libre. En réalité, ramener à la vie ce qui peut paraître glacial est une approche assez réjouissante au regard de ce que Christine Vinson arrive à soutirer d'un matériau aussi ingrat.

Extrait de "Arts Actualités Magazine" de Harry KAMPIANNE