Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Mario VILLAGGI
Oostende / Belgique
Mario VILLAGGI

M. Mario Villaggi eut son premier contact avec la peinture à l?âge de vingt ans. Reçu chez deux copains, alors étudiants à l?Académie des beaux-arts, il dut participer à une petite épreuve. L'artiste nous explique cette expérience: " 'Tiens Mario', m'ont-ils annoncé, 'voici de la peinture. Toute personne invitée ici doit s'exprimer sur un coin de mur. Vas-y !' Depuis, je n'ai plus d'autre choix : je dois créer. Pour mon plaisir d'abord, mais également, je l?espère, pour partager avec les autres."Un esprit libreIl se lança dés lors dans l?aventure. Tout matériau est susceptible de l'intéresser. Ainsi, il réalisa ses premières ?uvres sur de vieux planchers de rames de métro. Le dessin formé par le mélange de colle et de tissu (venu du tapis) constituèrent les premières bases pour créer. Peinture à l?huile ou à l?acrylique, papier, plâtre et vernis étaient alors subtilement intégrés, par touches, au gré de son imagination. Des formes connues ou imaginaires apparaissaient. "Je garde l'esprit libre", explique Mario. "Je tente de découvrir constamment des formes déliées, non maîtrisées."Le peintre, progressivement, changea de technique. Une feuille de papier, posée sur une planche de bois devint sa base de travail. Bientôt, il se concentra sur un seul thème : les visages humains. Enfin, pour parfaire son expérience, il suivit durant trois ans des cours de dessin à l?Académie de Saint-Josse. Ceux-ci lui ont apporté une plus grande maîtrise de son art, notamment par le respect des proportions.Avec ou sans modèle, l?artiste se laisse donc porter par sa spontanéité. Ses portraits, muets, torturés ou rieurs regardent le spectateur, l'interpellent. "Depuis 15 ans j'effectue un travail quasi identique" raconte Mario Villaggi. "Portrait après portrait, tel un autiste, je refais inlassablement les mêmes mouvements. Cependant, j'essaie d'éviter le statisme qui pourrait s'installer en jouant avec le contraste des couleurs pour donner un rythme. Le choix de celles-ci est également aléatoire, seul l'esprit du personnage compte.,,La peinture de Mario Villaggi est un mélange d'expressionnisme et d'art brut. L'instinct créatif prime. "L'abstraction tient un rôle important, j'observe les choses différemment. Elles ne sont pas rendues de façon réaliste", poursuit notre interlocuteur ."Dans cette forme d'expression, il n'y a pas de place pour la triche. On va à l'essentiel: créer. Cette créativité traduit, selon moi, un incompréhension face au réel."Pour cet artiste, la peinture représente un excellent moyen de s'exprimer. "Chacun doit, à sa manière, exorciser ses sentiments. Durant mes insomnies, mes tableaux ont agi comme une thérapie pour ne pas perdre pied, garder un contact avec le monde qui m'entoure."Mario Villaggi a déjà participé à de nombreuses expositions, dans des lieux aussi divers que des banques, des cafés, des maisons de jeunes, etc. A chaque fois, il a ressenti un grand plaisir à partager ses émotions.C. BiesemansMario Villaggi, une obsession pour les têtes humaines.Mario Villaggi habite Bruxelles, il a fait beaucoup d?expositions personnelles et collectives en Belgique, en France et en Italie et a participé a de nombreux concours .Son oeuvre nous intrigue et nous séduit. Voici le portrait d?un artiste dont la modestie a parfois tendance à cacher un talent plus qu?extraordinaire.Ses oeuvres vous prennent à la gorge, par leur taille impressionnante, leur sujets inhabituels, leurs coloris explosifs.Impossible de ne pas les remarquer, elles attirent tous les regards même les plus distraits. Elles ont une parenté lointaine avec Chaissac ou Dubuffet, avec l?art brut. Elles ont ce même air sauvage et doux à la fois, elles ont la spontanéité désarmante de ces images qui naissent d?une fantaisie sans bornes et sans complexes. ?Le monde façon carte postale ne m?intéresse pas?Pendant 10 ans, Mario Villaggi a travaillé en autodidacte. Ensuite il a pris la décision de s?inscrire à l?Académie de Saint-Josse, d?abord au cours de peinture, puis à celui de dessin afin de mieux maîtriser les proportions.Mais après 3 ans, il en a marre; ce n?ést pas du tout ce qu?il attendait, car la représentation de la réalité ?style carte postale? n?avait pas de quoi le satisfaire: ?Je voulais plus d?émotions dans les couleurs?? nous dit-il , ? ?et je sais maintenant que j?ai fait le bon choix, car je travaille encore et toujours de la même façon?.Sa technique de prédilection est la peinture acrylique, en partie parce qu?elle sèche assez vite.?Je prepare un fond aux couleurs aléatoires puis je dessine au tube un personnage, je travaille l?intérieur de ce personnage en faisant des découpes que je retravaille encore.Je crée ensuite autour du personnage un fond uni d?une autre couleur que celle de départ? Tout dépend de la série de têtes que je fais. J?utilise également d?autres matériaux tels le papier, le plâtre, la toile et d?autres encore?.Les couleurs dominantes sont le rouge, le jaune, le vert, le bleu, mais aussi le blanc et le noir.Obsédé depuis toujours par la figure humaine, il peint des têtes énormes, expressives, toujours différentes, des têtes qui rient, crient, hurlent.Le monde imaginaire de Mario Villaggi est peuplé de mille et une têtes que le visiteur de ses expositions n?est pas prêt d?oublier.Un artiste vivant en marge du circuit artistique.Lorsque nous lui demandons ce qu?il pense de l?art contemporain belge, sa réponse reste très vague: ?Je ne connais personne, je ne saurais pas vous donner de nom précis? J?ai quelques amis artistes, mais je crois que je vis quelques peu en marge du circuit artistique, je suis plutôt un outsider??Il a une grande admiration pour des peintres mondialement connus comme Michel-Ange, Van Gogh, Toulouse-Lautrec, Picasso, Bacon??et les artistes inconnus qui ont laissé leurs oeuvres sur les murs des grottes?.Que pense-t-il des installations ? ?J?aimais beaucoup les installations des années 80, avec des valises, des charettes de supermarchés, des matelas, tout ce qui faisait partie de la vie des sans-abri ou de ceux qui ont tout perdu lors d?une guerre? Maintenant, je ne suis plus tellement ce qui se fait, car tout est devenu plus articiel et cela m?intéresse beaucoup moins??Comme il n?est pas un lecteur assidu, il a une passion pour le cinéma, car il a besoin d?images, qui, longtemps après la fin du film, continuent à tourner dans sa tête et lui fournissent de l?inspiration pour les travaux à venir.La musique joue également un rôle important, il aime la musique du monde entier, une musique universelle et sans frontières, qui exprime les sensibilités humaines sans distinction de race ou d?origine.Quels sont ses projets, ses ambitions ?:?Je voudrais un véritable atelier, car je travaille depuis toujours chez moi, entre la cuisine et le hall d?entrée ! Je voudrais participer à une belle Biennale, mais alors une biennale gratuite? Et un jour peut-être, pouvoir faire éditer un livre avec tous mes travaux. Je veux bien sûr exposer, exposer et encore exposer !?Dans quel musée ?: ?Mes rêves les plus fous m?enmènent à Beaubourg à Paris, mais le SMAK (Stedelijk Museum voor Actuele Kunst) à Gand est également très séduisant??Monika Macken, septembre 2006.K4Boulevard Bichosscheim, 41000 BxlLieu de rencontre de jeunes artistes, Avril 1985ArsenalRue des Pères Blancs 1040 BxlLieu de rencontre avant-gardiste, Février 1986AntiridesRue Saint-Job, 6501180 BruxellesMaison des Jeunes, Septembre 1988LiègeFestival de la CréativitéRegroupement des Maisons de Jeunes en BelgiqueSquare de la Paix, 6 à Angleur5 et 6 mai 1989Atelier du verseauLe bateau des RefusésRue des AteliersMolenbeek - BruxellesDu 15 mai au 3 juin 1989ArtelierL'affaire NoëlRue E. Delcourt, 21070 Bruxelles15, 16, 17 décembre 1989Westland ShoppingExposition de groupe1070 BruxellesJuin 1990Galerie AnspachSalon de l'art contemporainRue Wéry1000 Bruxelles15, 16, 17 décembre 1990Vitrine de l'ArtExposition de groupeRue de l'Hôtel des Monnaies, 211060 BruxellesDu 21 décembre 1990 au 17 janvier 1991Atelier MomensRue de la Charité1040 BruxellesExpo portes ouvertesMai 1991KaputRue Saint Quentin1040 BruxellesExposition de groupeJuin 1991"Le grand Miroir"1040 BruxellesExposition personnelleDe décembre 1992 à janvier 1993KaputRue Saint Quentin1040 BruxellesExposition de groupeDécembre 1993CGERAgence d?Etterbeek St MichelBld Louis Schmidt, 1191040 BruxellesFévrier 1998Academisch CentrumKapucijnenvoer, 33 Blok Jvoor Huisartsgeneeskunde3000 LeuvenExposition "Portraits Variés"De mars 1998 à avril 1998Parcours d'ArtisteRue de la glacière, 12-181060 BruxellesExposition de groupeMai 1998CGERAgence d?Etterbeek St MichelBld Louis Schmidt, 1191040 BruxellesDu 01 juillet au 31 août 1999CGERAgence « Bruxelles centre »Rue Fossé aux loups, 481000 BruxellesDu 01 janvier au 31 janvier 2000Musée d?Art SpontanéBoulevard Léopold II, 511080 BruxellesDu 08 décembre 2000 au 05 janvier 2001Centre Culturel de SchaerbeekRue de Locht, 91-931030 BruxellesDu 3 au 30 septembre 2001Musée d?Art SpontanéExposition de groupe. Thème « Adam et Eve »Boulevard Léopold II, 511080 BruxellesDu 16 novembre 2001 au 08 décembre 2001Musée d?Art SpontanéExposition de groupe.Boulevard Léopold II, 511080 BruxellesDu 19 avril 2002 au 12 mai 2002Echo ArtistesExposition de groupe.Rue Marché au charbon, 691000 BruxellesDu 6 juillet 2002 au 4 août 2002Espace DEWULFUnicef Belgique.Avenue des Arts, 201000 BruxellesDu 26 novembre 2002 au 31 janvier 2003Musée d?Art SpontanéExposition de groupe. Thème « Autoportraits »Boulevard Léopold II, 511080 BruxellesDu 13 décembre 2002 au 31 janvier 2003asbl AllegroExposition de groupe. « Parc aux Artistes »Parc Elisabeth1081 BruxellesLe 5 avril 2003Musée d?Art SpontanéExposition de groupe. Thème « Le Grand Jacques »Boulevard Léopold II, 511080 BruxellesDu 9 mai au 31 mai 2003Parcours d?Artiste SchaerbeekExposition de groupe. Thème « L?art d?aimer?Aimer l?art »Centre culturel de SchaerbeekRue de Locht, 92-931030 Bruxelles

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de Mario VILLAGGI

Œuvres nouvellement ajoutées

Principale