Annie VIAL

Depuis 2000, l'essentiel de mon travail porte sur le nombre, la foule, l'accumulation, l'imbrication.

Le nombre réduit à néant la personnalité individuelle, alors chaque objet, chaque animal, chaque personne, devient une partie d'un amalgame que j'appelle les hordes sauvages et qui ont une vie autonome.

Rien n'est enfermé dans l'image qui peut se poursuivre à l'infini.

Dans cet infini réside tout [...]

Lire la biographie

Oeuvres