Biographie de l'Artiste

Sculpteur et céramiste, né en 1942
Amoureux du bronze et de la porcelaine.

LE CAPTEUR DE LUMIERE

"S'il y a une volonté affirmée que l'on ressent et perçoit dès le premier contact avec Bernard SELLIER, c'est bien celle d'aller au delà des apparences.
Ce magicien des volumes et des formes, cet alchimiste aux mains expertes et au regard sans cesse en éveil, ne se contente pas en effet de dire et de spéculer. Il "fait", il façonne, il harmonise.
En d'autres termes, ce créateur à la sensibilité frémissante mais aussi -est-ce sa faiblesse ou sa grandeur ?- à la réserve quasi obsessionnelle, est à l'image de ce que sont beaucoup d'artistes : il s'efforce simplement d'extérioriser ce qui relève du c?ur et de l'âme en hissant à sa véritable dimension et en donnant ainsi force et vigueur à ses impossibles rêves d'universalité.
Ce pari incertain qui procède d'une inspiration fulgurante tempérée par la raison, mais magnifiée par l'espérance, Bernard SELLIER l'a pratiquement réussi grâce à trois ingrédients à la fois affectifs et philosophiques : la sagesse, la patience et la fidélité. Fidélité au bronze tout d'abord à propos duquel il dit ceci , oeil scintillant et bouche gourmande : "il capte la lumière, la prend, la possède, mais la restitue".
C'est grâce ensuite à la patience que notre magicien parviendra alors à maîtriser le métal flamboyant dont il tirera mille images façonnées par cet esprit de sagesse qui non seulement couronne son oeuvre, mais surtout l'inonde et la transcende.
Les sculptures de Bernard SELLIER, qu'elles soient de bronze ou d'argile, sont en tout cas autant de visages et de corps tendus vers le haut, de cris et d'appels libérateurs, d'hommages rendus à la femme dans son éternelle splendeur. C'est beau et pur comme une symphonie à la gloire d'un monde idéal et en devenir dont notre artiste cherche la clef avec toujours autant d'appétence et de persévérance.
" Sculpter, c'est apprendre à voir " aime à dire Bernard SELLIER.
Grâce lui soit donc rendue pour l'aide qu'il nous apporte dans cette difficile quête de lumière et de vérité dont a tant besoin l'homme désemparé qui erre encore dans la nuit."
Bernard VENIN, Journaliste - Chroniqueur à la Nouvelle République du Centre Ouest
Joué les Tours, ce 21 juin 1996

Création de monuments pour les villes de : Haumont, St Amand les Eaux (59), Tours, Rochecorbon, Notre Dame d'Oé (37) - pour des entreprises : EDF, Cofiroute...