Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
François SASMAYOUX
Paris / France
François SASMAYOUX

Né à Figeac en 1944. NoirDonc il y a le théâtre. Celui de l?atelier. Il y a l?atelier, celui de Sasmayoux. Et puis il y a la place, avec ses tilleuls qui prennent des allures de palmiers lorsque Tagama y déguste son thé, assis sur un banc, enturbanné, drapé d?étoffes subsahariennes.Tagama dit à François : « Je m?en vais et reviendrai au crépuscule. » Tagama vient du Niger. Tagama est Touareg. Sasmayoux est Lotois de Paris XVIIIème. Sasmayoux a remarqué Tagama sur le boulevard.Sasmayoux lui a parlé, l?a photographié. Tagama a vu les pastels de Sasmayoux, y a reconnu, hilare, des amis à lui, d?autres Touaregs du Niger, un pays où Sasmayoux n?est jamais allé. Une première fois, Tagama est reparti dans son désert, pour épouser Madame. Il est revenu, a revu Sasmayoux, son atelier, ses pastels. Ces pastels qui ne parlent que d?Afrique, plus ou moins du Nord, plus ou moins du Sud. Quand Tagama est à Paris, quand il a le mal du pays, c?est chez Sasmayoux qu?il vient se consoler. A l?aube ou au crépuscule. Pour faire entendre à Sasmayoux, dans l?obscurité de sa boutique poudreuse, la voix douce et impérieuse des hommes qui conversent avec les sables instables. Ces hommes de craie que Sasmayoux invente sagement, comme des images. Des images qui ont dans le regard la lumière de la nuit. Noir sur blanc. Il ne faut pas chercher à comprendre. Ni comment ni pourquoi se déclenche l?appel du noir. La croisade de Sasmayoux en terre africaine commence comme une guerre froide. Ses principes du Français blanc contre le cataclysme du désir noir. Figeac et ses causses contre Bamako et son Niger. Toulouse et les Beaux-Arts contre Marrakech et ses sortilèges. Paris et sa Goutte d?Or contre le Sahara et ses ambassadeurs ambigus. Un combat mené maintenant dans l?ombre d?une boutique obscure, avec pour armes quelques bâtons de pastel sec, des crayons de couleur, des pigments, des brosses, des pinceaux, des gommes. Tout un arsenal de poussières brunes balayées sur des feuilles de papier bistre où vont naître les exacts portraits d?un amour graphique, ethnologique, platonique. Celui qu?il porte à ces exilés fascinants et inaccessibles. Sinon en rêve.Alors Sasmayoux rêve. A quoi bon y aller, chez eux, en Afrique, puisque ses narcissiques modèles viennent à lui. Confiants. Reconnaissants. Médusés et fiers, ils se regardent, conquis, dans le miroir de ses pastels qui disent leurs secrets. En toutes lettres. Dans une langue qui se comprend avec le c?ur et la peau. Sans arrière-pensées. Noir sur blanc.Charles DANNA.

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de François SASMAYOUX

Œuvres nouvellement ajoutées

Principale