Biographie de l'Artiste

Pour Oscar, la connaissance de la peinture commence véritablement aux Beaux-arts de Saint-Etienne, lorsqu’à 12 ans, il suit pendant une année les cours d’une classe d’initiation. Il n’envisage plus d’avenir autre que dans la peinture et veut intégrer l’école des Beaux-arts définitivement, mais son père est muté au Maroc où il n’y a pas alors ce genre d’établissement. Son éducation artistique sera donc autodidacte. A 24 ans, Oscar crée une technique personnelle. Il peint sur des plaques de bois qu’il sculpte au préalable en obtenant des ocres surprenants. C’est sa première période de peintre où il s’exprime avec spontanéité. Lorsqu’il a exposé une cinquantaine de toiles au Cloître des Récollets à Bergerac en  Novembre 2006, V.Desmet (Sud Ouest) disait de lui « Oscar Hernandez est un funambule qui a su trouver son point d’équilibre. D’ailleurs ses toiles le prouvent. En les observant, pas de sensation de vertige ni de malaise, c’est plutôt la plénitude et l’apesanteur qui dominent ». A partir de 2012, le travail d’Oscar devient véritablement professionnel. Sa peinture trouve alors son harmonie dans l’expression des corps enlacés mystérieusement. Il participe aux principaux salons d’art contemporain de la capitale comme le Grand Marché d’Art Contemporain (G.M.A.C), Art Shopping au Carrousel du Louvre, Art Business et autres manifestations de cette importance, comme les Salons Internationaux d’Art Contemporain art3f. L’artiste va connaitre une évolution radicale au retour d’une exposition à Miami, au Salon Art Basel en décembre 2013. Ses toiles s’orientent inexorablement vers une plus grande abstraction. Une visite au musée Soulages de Rodez confirme l’artiste dans sa direction vers une expression plus abstraite. En octobre 2014, il expose à Art Shopping au Carrousel du Louvre ses six premières œuvres abstraites.