Biographie de l'Artiste

Né le 29 septembre 1975 à Angoulême en Charente, j'ai débuté à peindre à l'âge de 14 ans. N'ayant reçu aucun enseignement artistique académique, je suis un artiste peintre autodidacte. Ma curiosité, ma passion et ma sensibilité pour l'art pictural m'ont amené à fréquenter les musées ainsi que les galerie d'art. A l'occasion de vernissages, j'ai pu rencontrer des artistes peintres majeurs du courant artistique contemporain avec lesquels j'ai pu échanger sur leurs techniques , leurs démarches mais également sur la vision de l’art en général. 


Sur un plan professionnel, j'ai occupé divers postes dans le secteur-médico social, dont des postes à responsabilités, auprès de personnes en situation de handicap mental jusqu’en 2011.


En 2012, j'ai été hospitalisé à plusieurs reprises. Durant ces périodes de repos, j'ai participé à des réalisations artistiques originales en groupe ou de manière individuelle.


A mon retour à domicile, j'ai continué à peindre et à dessiner dans l'atelier que je me suis aménagé au sous sol de ma maison. Mon travail a très vite été étayé par les œuvres de Jackson Pollock, de Robert Motherwell, de Michéle Destarac, de Thibaut de Reimpré, de Fabienne Verdier ou bien de Pierre Soulages.


Plus tard, mon travail a évolué se rapprochant des courants artistiques et des travaux de Gaston Chaissac, de Karel Appel, d'Henry Darger, de Jean Dubuffet, de Jean Michel Basquiat, de Carlo Zinelli, d'Heinrich Anton Mûller, de Pierre Alechinsky et bien d'autre artistes encore. Les influences de ces artistes majeurs m'ont permis de développer une technique et un style de création propices à l'exploration d'un imaginaire et d'un univers graphique proche de l'art brut et de l'art premier.


Comme je l'ai déjà évoqué  plus haut, j'ai fréquenté de nombreux lieux d’expositions. Je suis devenu collectionneur, avec une sensibilité accrue pour l'art contemporain mais également pour l'art Premier et l'art brut. J'apprécie les formes géométriques, la pureté et la précision des traits, l'assemblage des couleurs et l’utilisation des pigments purs, ainsi que tous les symboles et signes utilisés pour former un ensemble harmonieux, cohérent et équilibré.


Grâce à ces multiples influences et références, je construis un travail basé sur l'imaginaire, le fantastique et parfois même l'expressionnisme. Il est difficile pour moi de m'exprimer et de parler de mon travail. Je dirais cependant qu'il se situe à mi chemin entre l'art brut, l'art premier et l'art ethnique. 


 


Pour débuter une œuvre, je peins le fond de l’œuvre et l'aspect global que je souhaite lui donner. Pour ce faire, j'utilise des pinceaux, de l’encre Chine, du brou de noix, de la gouache noire et de l'acrylique. Puis je dessine au pastel sec de couleur blanche le « squelette » général et les motifs de manière intuitive, sans idées prédéfinies. Une fois le dessin préliminaire achevé, je colorie les différentes parties qui vont au fur et à mesure constituer et achever mon œuvre. J'utilise pour cela des pastels secs. La pureté de leurs pigments me permet de combiner les contrastes des couleurs. J'applique ensuite un fixatif. Je maroufle l’œuvre sur un panneau bois et j'encadre mes réalisations dans des cadres vitrine. Je réalise mes moeuvres avec pour seul éclairage des halogènes.


 


Mes œuvres ne portent pas de titre car je souhaite laisser libre et ne pas influencer la ou les personnes qui prendront le temps de considérer l'une de mes œuvres. Je laisse le soin aux personnes d'imaginer leurs propres histoires. Je recherche avant tout à susciter l’émotion, le coup de cœur. Dans ce sens, je crois que Bernard Buffet disait " la peintre ne s’analyse pas, elle se vit". Je crois que " la perception d'une oeuvre doit être instinctive, transmettre et communiquer des émotions ». Je trouve que ces formules traduisent parfaitement ce que je souhaite provoquer et confier aux passionnés et collectionneurs d'art.