Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Stephanie MEDIEUX
Stephanie MEDIEUX

Septembre 1992 : entre fin d'études et premier emploi, Stéphanie fait une rencontre. De celles dont on se souvient longtemps avec un pincement au coeur : 5 tubes d'acrylique.SMX essaye, pour voir. Le ton est donné.Juin 1994 : première exposition dans le cadre de la Fête de la Jeunesse, à Paris... Quelle pression! Mais une expérience finalement jubilatoire.1992-1999 : Peu à peu, le papier devient toile.Et le choix s'et inscrit de lui même : fi du trait et de la représentation à l'identique. C'est ce qui ravit, ce que l'on sent, ce qui se tend parfois si fort jusqu'à frôler l'explosion qui doit être décrit.Nouvelle rencontre...Septembre 1999 : seconde rencontre décisive. Nîmes. Feria des Vendanges. 6 danseuses en or. L'odeur âcre des cigares aficionados. Ce jour-là, SMX tremble mille fois, de peur, mais aussi de plaisir. Et l'évidence se fait : ici est l'inspiration. Dans la musique, les couleurs, le sable, le sang, l'or.Décembre 2000 : première exposition personnelle avant de quitter Paris. Même les tableaux de toros trouveront grâce aux yeux de certains anti-corridas : récompense suprême.Novembre 2001 : "J'aime Toulouse en Rose" :première toile vendue aux enchères dans le cadre d'une opération caritative pour les sinistrés d'AZF à Toulouse.

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de Stephanie MEDIEUX

Œuvres nouvellement ajoutées

Principale