Biographie de l'Artiste

Les peintures figuratives de Marie-Christine BESSET veulent se situer dans la tradition de l'humanisme classique et avec ses principes picturaux les plus significatifs : la forme, l'harmonie tonale, l'équilibre, les proportions, la composition unitaire et la structuration centralisée.


La source d’inspiration est motivée par l’harmonie de l’homme et de la nature qui là aussi rappelle la renaissance, mais traitée d’une manière très personnelle. Le travail veut éblouir le spectateur par la multitude des couleurs. C’est l’émerveillement devant la diversité infinie des formes vivantes animales ou végétales qui motive ce travail en même temps que la crainte devant la fragilité de cette création généreuse mais éphémère dont le papillon souvent présent dans les toiles est le premier symbole. La femme et sa beauté silencieuse qui se laisse admirer comme se promenant, Ève primitive, au milieu de ce jardin extraordinaire qui est confié à l’homme par le Créateur et qu’il a le pouvoir de protéger, de fructifier ou de détruire. La symbolique est présente dans les tableaux comme les citations des maîtres auxquels l’artiste est attaché, on peut reconnaître la vanité dans la tête de mort, la sensualité dans l’orchidée ou dans la fleur en général dont l’éclat et la beauté ne durent pas plus que celle du papillon, l’ibis rouge symbole de la connaissance ou plus simplement la pomme tentation suprême de l’orgueil qui a fait chuter l’humanité…ce jeu de devinette d’un symbolisme caché dans la peinture ne se veut pas être un jeu intellectuel pour les élites cultivés mais un humble et nécessaire langage de l’image qui veut dire quelque chose tout en séduisant l’œil car l’œuvre d’art ne doit pas être seulement décorative. C’est pourquoi ici la peinture est l’expression d’un émerveillement devant la richesse, la beauté et la générosité de la création mais aussi  d’une crainte devant la possibilité de sa perte.