Biographie de l'Artiste

En Irlande, avant l'arrivée de la chrétienté, les Irlandais croyaient  qu'il y avait des dieux et des déesses et que l'univers était mâle et  femelle.  Ils voyaient le paysage et ces entités spirituelles comme  une belle association. Il était très important que le dieu principal -   le père, et la déesse principale, la mère- s'accouplent et forment une grande union pour rendre la prospérité au pays et au peuple. Les expressions sensuelles et sexuelles étaient normales et quotidiennes dans chaque aspect de leurs vies.
Je suis à l'aise avec cette idée, donc j'essaye de la réfléchir dans mes sculptures. Je peux apprécier une belle forme qui se presente sans complication, mais ce n'est pas assez pour moi; j'ai besoin d'une histoire et d'une référence de notre grande epopée dans cet univers ineffable.
Quand je sculpte mes oeuvres,  je ne suis pas seule; il y a quelqu'un ou quelque chose avec moi. Je ne peux pas mesurer ou expliquer cette présence qui m'aide. On peut l'appeler "Gaia" ou l'univers sensible et vivant. C'est mon territoire  personnel.