Biographie de l'Artiste

Originaire du Nord de la France, Claude Legrand-Segaust demeure en Bretagne sud, près de La Baule et se consacre totalement à la création contemporaine : peintures, sculptures, totems, dessins, reliefs dans différents thèmes.
Elle expose surtout en Europe et vend dans le monde. Elle reçoit dans son atelier et accepte des commandes de toutes tailles. De 1948 à 1950, elle étudie à l'Ecole du Louvre, à l'Académie Julian, puis la lithographie à l'atelier Pons et la catoptrique avec le professeur Vulmière (Institut Optique de Paris) pour réaliser des colonnes et des reliefs optiques.

Plusieurs prix en peinture et sculpture.Depuis 1967, participe aux manifestations contemporaines :
     - En France : Jeune sculpture, Grands et Jeunes, groupe Plages, etc...
     - En Allemagne : l'Iki à Düsseldorf, le musée de Köblenz, Odense, etc...
     - En Suisse : à Genève, ... En Belgique : Anvers ...De nombreuses réalisations de sculptures monumentales dont certaines sont visibles à Paris, Nantes, La Roche-sur-Yon, Köblenz, etc...
Plusieurs critiques d'art ont écrit sur son oeuvre : Henri-Claude Cousseau (Inspecteur des musées nationaux en France), Jean-Jacques Lévêque, Thierry Maulnier (de l'Académie Française), Denis Chevalier (Jeune sculpture), etc...Participe à des ventes publiques en province, à Paris (Espace Cardin).
Fait l'objet de plusieurs émissions télévisées : TF1 - FR3 - Courts et longs métrages.
Illustre des récits et des poèmes de Varjac."Les couleurs et les formes suffisent aux peintures, sculptures, totems, etc... qui naissent d'une vision intérieure, celle-ci commande le geste pour offrir : douceur, sérénité, fermeté, dynamisme, évasion.

Les moyens, à notre disposition, permettant une diversité toujours en évolution dont le résultat après observations et recherches de matières, facilitent les expressions pour transmettre le jeu de la vie, de l'amour, de la douleur, de la joie, de la tristesse, de la lumière.
Dans une mascarade d'audaces, ces créations cachent les respirations d'une artiste qui souhaite vagabonder, partager, interroger, distraire.
Chaque pièce provoque le dialogue, en s'adressant aux différentes sensibilités des amateurs, des collectionneurs, des spectateurs." C.I.S.

Visite de l'atelier les 11,12,13 Avril 2008 de 16 à 18h.