Et Venise devint un mirage ...par Carmen JUAREZ MEDINA