Pierre-Yves FREUND

Lentement, la coulée de plâtre noir, visqueuse plus que liquide, se répand sur «Quelque chose», objets de plâtre blanc. Deux points de vue permettent de visualiser cet écoulement / éboulement.

Quelque chose disparaît progressivement, perturbé, renversé puis annulé par recouvrement. La masse noire de la Coulée prend possession des lieux, se rapprochant de sa future solidification qui, inéluctable, échappe à la visibilité. [...]

Lire la biographie

Oeuvres