Biographie de l'Artiste

Françoise Bolloré 


1, boulevard d’Aragon – 64000 Pau (France)


N° de Siret : 478 463 672 000 12 / Code APE : 9003 - A


Mobil : +33 6 88 45 12 29


E-mail : francoise.bollore23@gmail.com


www.francoise-bollore.com


 


"L’art sublime l’âme révélant le doux parfum de la connaissance..." ; "La peinture vibre au son de nos émotions teintées du mystère qui sommeille en chacun de nous..." ; "La peinture abstraite, c’est laisser libre cours à la perception de l’autre de s’approprier son histoire…"  écrit Françoise Bolloré. Emportée par sa vibration intérieure lorsqu’elle peint dans un univers musical, l’artiste nous livre ainsi une expression empreinte d’énergie lumineuse, alliée à une gestuelle enjouée ou plus en matière, vecteur d’un langage… 


Expositions  depuis 1997 en Belgique, Cambodge,  Chine, France, Italie, Japon, Monaco, USA.


Clientèle de particuliers et d’entreprises.


Créateur d’aujourd’hui apportant sa contribution au patrimoine artistique culturel - Fédération Nationale de la Culture Française (European Art Group). 2009.


Membre de la Maison des Artistes (France)


Sociétaire des "Artistes Indépendants"


ARTISTE COTEE GUIDE "AKOUN" & GUID’ARTS COTATION DES ARTISTES & référencée ARTPRICE


                  


Extrait de Critique :


INJONCTIONS ET ETHERS DE FRANCOISE BOLLORÉ par Jean-Paul Gavard-Perret


" ...Loin de tout le « maintenant » de la mode, Françoise Bolloré cherche à capter l’insaisissable. Elle ne se veut pas créatrice de style mais de langage. Dans l’épanchement d’une abstraction lumineuse l’artiste autodidacte revitalise ce que certains croient mort, à savoir la peinture.


….Françoise Bolloré  travaille la matière en ce qu’elle possède de plus dense. La texture en est lisible dans ses éclats riches de tous les possibles. L’émotion est sublimée en un espace lyrique où les injonctions de lumière laissent apparaître un univers ouvert par des formes insoupçonnées….


Chaque œuvre est une approche, une attente… La trace devient énergie sourdement incorporée par la puissance et la rapidité du geste. Une joie demeure puisque se retrouve un monde de la présence et de la gestation... "