Illustration : Salvatore Picasso de Jb2

Vous allez halluciner !

Imaginez Picasso, Rodin, Man Ray, Lachapelle, Doisneau, Warhol et les autres qui guident les acheteurs en 3 clics vers les artistes qu’ils vont aimer grâce à l’Intelligence Artificielle.

C’est l’une des grandes nouveautés du tout nouveau site ARTactif que nous vous invitons à découvrir le 3 février 2021.

Le vénérable « 1er annuaire des artistes contemporains » entre définitivement dans l’ère numérique. Avec notamment une revue de presse vidéo, un mag et un forum, on ne vous en dit pas plus.

Merci de nous excuser pour notre éclipse technique du 1 et 2 février.

Le temps de brancher tous les tuyaux !

Meilleure année 2021 à tous.

Biographie de l'Artiste

DESAG En quelques dates…  

4 août 1957 : naissance d’un petit Dominique DESAGULIER à Neuilly sur seine en banlieue parisienne. Enfance partagée entre Paris et La Bretagne où vit sa grand-mère : femme qui marquera à jamais l’homme qu’il est aujourd’hui.  

1964 : à l’âge de 7 ans, découverte pour la première fois l’hors d’un voyage scolaire du musée du LOUVRE : ce sera LE jour de la révélation, sa rencontre avec la peinture, la sculpture et les couleurs : l’envie de percer les secrets des maîtres.  

1971 : rencontre avec le peintre LADOU à Francheville qui lui ouvre son Atelier et son travail d’artiste lié au monde du cheval et de l’équitation. Une rencontre riche mais de trop courte durée à son goût !  
1974 : engagement à 16 ans dans la marine nationale comme matelot embarqué à CHERBOURG. Son envie de découverte est immense et cette expérience lui permettra de voyager et surtout grâce aux rencontres avec d’autres peintres de faire ses premières armes avec les techniques de bases (peinture à l’huile, dessin, matières)  

1976 : démission de la marine pour pouvoir se consacrer à la peinture : prend des cours particuliers auprès de peintres confirmés  – L’imprégnation de ses rencontres finit par payer : orientation alors vers l’esprit des grands impressionnistes comme gardien de sa recherche picturale.  

1979 : exposition pour la première fois ses toiles. La maturité grandissante, sa peinture évolue peu à peu vers l’abstrait sur des toiles grands formats : le besoin de voir autre chose, de se libérer du conventionnel. Ses toiles ayant pour thèmes l’eau, le feu, la terre, exprime une époque de sa vie torturée par la peur, mais les couleurs vivent contrastent en rappelant une envie de vivre intense.  

1980 : Année de changement. DESAG décide de s’éloigner du monde de la peinture qu’il pense trop restreint. L’agitation des expositions n’est plus de son goût. Il continuera de peindre et à créer chez pour lui et les siens. Avec son épouse, il construit sa famille dont il parle comme la plus belle de ses créations.  

1992 : Nouvelles expositions dans de petits évènements locaux .Il ne recherche là qu’à retrouver à nouveau le goût de montrer son travail.

2003 : Année du grand bouleversement : après des années passées aux services d’autrui, DESAG se retrouve libérté de toutes contraintes professionnelles bien malgré lui : sa santé et son cœur le lâchent, il doit « lever le pied ». C’est cette année là que la vie lui a offert de renouer totalement avec la peinture et la création : retrouver le temps de peindre par plaisir et sans limite. Prendre le temps d’avoir le temps.  

Aujourd’hui : Depuis 2004 DESAG possède son atelier, un espace de création totale où il peut laisser libre court à son imagination et aussi  inviter les gens à entrer dans son univers : un univers dont les couleurs sont de plus en plus joyeuses avec le temps qui passe….      

2015  coté Akoun




    DESAG :   MA DEMARCHE ARTISTIQUE .



Cela fait 45 ans que je peins, j'ai 62 ans. Je suis encore jeune.

Pour m’exprimer en peinture, je travaille sur des châssis toilés de lin, ou de coton. Le plus souvent ces toiles sont au format carré de 60 cm à 150 cm
J’emploie aussi des papiers de très bonnes qualités ou des panneaux de bois que j’apprête moi même .

Je préfére fabriquer mes mediums et mes liants. j’aime me servir de pigments purs. J'utilise de la peintre à l’huile. J'emploie aussi l’acrylique ; j’use des encres, et plus rarement de l’aquarelle. J’adore toucher et caresser les supports que je prépare. Humer l’odeur des essences et des huiles de mon atelier est un plaisir. Pour moi cette ambiance est comme un parfum de créations, et d’inspirations.

C’est l’univers de l’art contemporain abstrait qui me captive. Chaque toile réalisée est un véritable engagement. Comme un contrat moral avec moi-même mais aussi pour les futurs «regardeurs» de mes toiles .Cette façon de penser me rassure surtout lorsque je dois exposer et montrer mes oeuvres.

Je classifie mon travail en quatre thèmes. Quatre « OPUS » : l’Opus-Aérien, l’Opus-Terrien, l'Opus- Pila pictis( Sphère peinte) l’Opus-A.C.E (Art. Contemporain. Essentiel), .

Ainsi dans ces formes de langages, ma peinture n’est ni totalement abstraite ou figurative. Elle est affirmée et colorée. Chaque toile est un appel à une aventure de traits, de couleurs bigarrées et harmonieuses. J’utilise la technique du "dripping" pour affirmer mon travail et ma signature.

Lorsque je peins, j’entre en poésie. Dés-lors, je veux reproduire les bruissements qui m’entourent. Ceux des villes et ceux de la nature qui m’émeuvent, les sons des vagues et de la mer, des oiseaux et du vent. Ceux de la musique, des enfants qui poussent des cris de joies au ciel. Ceux des êtres autour de moi, des esprits qui voyagent, des ombres invisibles, des présences dérobées, et de celles qui m’accompagnent en permanence.

Dés lors avec ma peinture je ressens le besoin de me maintenir à l’écoute de notre monde. Je souhaite faire témoigner sur la toile ma conscience artistique, tel un être bien vivant et réel. Je crois m'accomplir comme un peintre du présent. Je suis un homme vrai, avec ses sentiments, ses passions. Mes doutes existent aussi. 



 Des peintres que j'admire:


Outre les grands impressionnistes français « géants » de la lumière, Joan Miro est depuis longtemps un artiste peintre- sculpteur que j’adore et qui je crois m’a influencé par la force de ses couleurs et la puissance de ses réalisations. J’en ai été totalement convaincu lors de mes deux voyages à Barcelone.

  Jackson Pollock ce génie de « l’expressionnisme abstrait » ne quitte que rarement mes pensées dans mon travail de « peintures aériennes » et cela depuis longtemps. Je crois qu’il m’a beaucoup aidé dans ma manière de « penser » lorsque je travaille dans mon atelier.  

Jean Dubuffet pour sa « mécanique » artistique et l’harmonie de son dessin.

  Viera Da Silva qui me surprend toujours dans la force de ses œuvres elle a surement influencé en partie mon travail de « peinture terrestre ».  

Fernand Leger : pour la puissance de ses traits et la force de ses œuvres colorées ou règne la vie.  

Piet Mondrian : pour l’audace de sa peinture, l’orchestration de ses œuvres, très jeune j’ai été  fasciné par ce peintre.   _________________