Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Frédéric DELVALLE
Frédéric DELVALLE

Je tente de peindre la réalité transformée, distordue par l'émotion, la mémoire, le mouvement, en puisant mon inspiration dans les sites urbains où l'on se voit beaucoup mais où l'on se rencontre peu: la rue, le métro, le café, la fête foraine... J'aime le brouhaha, l'animation de ces lieux de passage dont des bribes de souvenir se fixent dans la mémoire.Sous le coup d'une émotion violente, la peur, le plaisir, le désir, certains détails d'une scène prennent de l'importance, se détachent. Notre témoignage ne peut plus être simplement photographique.Imbriqués les uns dans les autres pour former l'image, ils jaillissent d'un enchevêtrement de frises qui peuvent être les murs, les poutrelles métalliques de notre architecture urbaine. Ces frises sont au décor ce que sont les bruits de fond aux univers sonores. Leurs absences ou disparitions nous inquiètent.Ces détails et ces motifs arrivent-ils à déclencher chez le spectateur le souvenir d'une odeur : odeur de métro, de barbe à papa ou odeur d'un petit matin en banlieue Sud-Est sur le quai d'une gare ?Arrivent-ils à déclencher le souvenir d'un bruit, d'une lumière, d'une histoire? Ils voudraient pouvoir rappeler la jouissance, la sensualité de ces moments fugaces mais intenses.J'aimerais amener le spectateur après un premier regard global et peut-être fugitif, à parcourir le tableau à la recherche de détails comme on en recherche dans sa mémoire. Lui faire partager ces moments où l'imaginaire et le souvenir du réel dessinent une image différente de la vision originelle.- Galerie de l'Escalier, Paris, Juin 1992- Galerie du Temple, Paris, Avril 1993- Université P. et M. Curie, Paris, Novembre 1993- "La Ferme", Viry Chatillon, Janvier 1994- Galerie Frédéric Robert Stern, Paris, Mai 1995- Université P. et M. Curie, Juin 1996- Galerie Frédéric Robert Stern, Paris, Décembre 1996 Salons et distinction- Exposition d'aquarelles à la galerie "Bélier Eclatisme", Paris, 1986.- 2ème prix au salon de printemps, Viry Chatillon, Avril 1992.- Galerie Sophienstrasse, Berlin, Juillet 1992- 1er prix au Salon de printemps, Viry Chatillon, Mars 1993.- Salon internationnal de Sarrebourg patronné par l'UNESCO, Mai 1993.- Coupe Mienne PICASSO, salon internationnal de Vittel, Juillet 1993.- Coupe "Art et Innovation", salon internationnal de Vittel, Aout 1994.- Salon de Nancy, Novembre 1994.- Primé au salon des artistes du Hurepoix, Sainte Geneviève des Bois, Avril 1995.- Galerie Frédéric Robert Stern, Paris, Avril 1996.- Château de Villiers, Draveil, Mai 1996.

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de Frédéric DELVALLE

Œuvres nouvellement ajoutées

Principale