Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Robert DELAUNAY
Robert DELAUNAY

(1885 - 1941)Né à Paris le 12 avril 1885 En 1904, Il expose pour la première fois au Salon des Indépendants, dont il est le plus jeune exposant, et décide de se consacrer entièrement à la peinture.1905-1907 - Il se lie d'amitié avec J. Metzinger, fréquente le Douanier Rousseau et le fait connaître à sa mère. Celle-ci lui achète plusieurs tableaux et lui inspire par ses récits La Charmeuse de serpents (musée du Jeu de Paume). Il découvre les textes de Chevreul. Période fauve et pointilliste.1908-1909 - Il participe aux débuts du cubisme. Rencontre avec Sonia Uhde-Terk, jeune peintre d'origine russe.1912 - La Ville de Paris fait sensation au Salon des Indépendants, R. et S. Delaunay reçoivent notamment les visites de Paul Klee (avril), d'August Macke et de sa femme, de Franz Marc (octobre) et de Hans Arp. Exposition particulière à la galerie Barbazanges.1925 - Delaunay et F. Léger participent à l'Exposition des Arts décoratifs (projet d'une ambassade française dû à Mallet-Stevens) Delaunay compose les décors de plusieurs films. Il est un des rares Français entretenant des relations avec des artistes du Bauhaus (Gropius, Feininger...).1920-1924 - Retour à Paris. R. et S. Delaunay sont en relations avec quelques peintres (Gleizes) et voient plus volontiers des poètes et des musiciens, la plupart proches du surréalisme (Soupault, Tzara, Breton, Aragon, Delteil, G. de La Sema, Supervielle, Stravinsky, Maiakovsky...). Il dessine ou peint le portrait de la plupart d'entre eux.1930 - Retour définitif à l'art abstrait1931-1935 - Intense recherches de matériaux (sable, caséine, mosaïque, pierre-laque...) permettant l'exécution de reliefs. Une exposition, commentée par un important article de J. Cassou, attire l'attention sur ces réalisations.1937 - Delaunay reçoit plusieurs commandes importantes pour l'Exposition universelle, pouvant enfin réaliser son rêve de grandes décorations murales (pavillon de l'Air, pavillon des Chemins de fer). S. Delaunay, Gleizes, Villon, Survage, Bissière participent à la décoration de ces pavillons.1938 - R. Delaunay assure avec sa femme, Gleizes, Lhôte et J. Villon la décoration du hall des sculptures du Salon des Tuileries. Il exécute à cette occasion trois grands Rythmes qui sont ses dernières oeuvres importantes.1941 - Delaunay meurt à Montpellier le 25 octobre.

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de Robert DELAUNAY

Œuvres nouvellement ajoutées

Principale