Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
DAÏMA
DAÏMA

Le retour de l?Ane Noir Au printemps 1999, quatre artistes, trois peintres et un photographe, donnaient rendez ? vous à leurs proches, à leurs amis, a leurs collectionneurs, dans l?ancien atelier du peintre Géricault ( 1791 ? 1824), quartier Pigalle à Paris. Il s?agissait de fêter la naissance du groupe que ces quatre artistes, Daïma, Juan LI, Roversi et Vardanian, venaient de constituer, autour d?un manifeste : celui de " L?Ane Noir ". Quoi un groupe, en pleine période individualiste ? De plus, un groupe revendiquant le travail, la pudeur et la poésie ?L?un de ces peintres est chinois, les deux autres, ouzbèques. Le photographe est italien. Chacun de ces complices définit, à sa manière, le silence des formes, l?intimité des espaces. Depuis la glorieuse époque du groupe " Cavalier bleu " ( 1911), qui avait inauguré à Munich la période des avant ? gardes, les valeurs animales et colorées de l?âme des artistes semblaient tapies. L?Ane Noir entend les ressusciter. Deux ans plus tard, pour la troisième édition de leur exposition collective, les quatre " pattes " de l?Ane Noir continuent à cheminer de concert ; et nous invitent, une fois encore, à dire avec lui " Ici, on ne veut pas nourrir la raison, mais le c?ur et l??il. Ici, on croit qu?à notre époque pressée l?artiste doit réfléchir avec lenteur. Sans agitation. Car le beau se fait sans hâte ".

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de DAÏMA

Œuvres nouvellement ajoutées

Principale