Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Cy PAVEL
Tablier / France
Cy PAVEL

Formation artistique à l’École des Beaux-Arts de Paris et au sein de la mouvance de la Figuration Libre (au contact aussi d'une certaine "nouvelle objectivité" en peinture comme le Groupe Objectal et Peter Klasen). Mais surtout proche du groupe Cobra, de la Figuration Libre et de « L’École de Berlin » . Cy Pavel expose alors une peinture qui, tout en restant figurale s'émancipe d'une certaine figuration narrative. Plusieurs expositions à cette époque (Château d'Aubigny-sur-Nère, Siège de Hewlett-Packard à Orsay, concours de la ville de Vitry-sur-Seine et plusieurs expositions de groupe…) En 1992, une exposition personnelle Galerie Ecriture à Montluçon, suivie d'une seconde en 93 au siège des Automobiles Peugeot à Paris . Suite à ces premières années d'exposition s'entame une volontaire mise à distance de la scène artistique, la démarche personnelle se poursuit sans pour autant s’exposer. La réflexion se porte aussi sur la diversité des pratiques dans l'art contemporain et les nouvelles technologies de l'image. L'obtention de l' Agrégation d'Arts plastiques apporte des éclairages nouveaux sur la pratique plastique et, par effet de miroir, sur la spécificité du médium peinture, face à la diversité des nouveaux modes d'expression et l'expansion du multimédia…C'est alors que d'autres projets voient le jour et notamment à travers des "installations" telles que (Speculare, 2001) ou (La Roue, 2002) tirant parti du questionnement sur le "pictural" et ses extensions dans des dispositifs ouverts à l’espace…- Peintures sous verre - Couples et Série des Brûlées , en novembre 2008 à La Roche-sur-Yon fut la première exposition rétrospective d’un second parcours spécifiquement pictural de Cy Pavel, dont l'origine remonte aux années 94-2000. Ce fut alors l'occasion de renouer avec la scène artistique et de présenter un "chemin de peinture" fait de rebonds, de ruptures et d'obstination... En 2009, pour une grande rétrospective à l'Espace des Congrès Les Esselières de Villejuif, le choix s'était porté sur l'ensemble de cette période picturale inaugurée par les "Couples" et dont les "Palimpsestes", parallèlement aux "Brûlées", marquent une sorte finalité attendue et longtemps retardée…; et celle-ci suivie d’une nouvelle exposition en 2010 : Ancienne Eglise Saint-Martin de Sallertaine, affirme la voie ouverte par les « Palimpsestes » et présente les grands formats les plus aboutis, dont l’achèvement s’étale sur une quinzaine d’années. La plus récente série des Nouvelles Curiosités s'inscrit toujours dans le rapport au passé inauguré par " Les Palimpsestes". ( Exposition personnelle "Nouvelles Curiosités" à Clisson, Galerie Saint Antoine en mars 2021) Edition d'un catalogue à cette occasion.      

Démarche artistique

LES CURIOSITÉS : des zones picturales et graphiques d'où ressurgissent des fragments hétérogènes et anachroniques d'images d’art et de peintures arrachées au temps, mises à jour, mises en pièces pour une destination inattendue autant qu’inédite. Déchirés, superposés, entrelacés, ces collages et décollages jouent avec éclectisme, de l'hybride, de la chimère, de l’hétéroclite, voire de la ruine, pour figurer paradoxalement, ici encore et toujours au présent. Le feuil pictural reste visible avec ses repentirs, ses traces, ses recouvrements. Dé-figuration/ reconfiguration, le fragment cache un détail, un mouvement se perd dans sa course, un masque oblitère un regard, une écriture se noie sous une autre. Libérés de leurs origines et comme venus de nulle part, des gestes et des regards croisés font à nouveau surface, ici et maintenant, s’accordent et dialoguent sous nos yeux dans la reconquête d’un nouvel espace-temps. Hétérotopie de l’art, hétérochronie de la peinture, ici-même ces « curiosités » nous font signe (parfois avec humour), malgré l'imminence de la perte, la menace de l’effacement…
– « Il ne faut pas dire que le passé éclaire le présent ou que le présent éclaire le passé. Une image, au contraire, est ce en quoi l’Autrefois rencontre le Maintenant dans un éclair pour former une constellation. » Walter Benjamin

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
Dates clés
2008
2003:Agrégé d'Arts plastiques -2008 Exposition Rétrospective au centre des exposition Les Esselières -Villejuif

Le travail artistique de Cy PAVEL

Œuvres nouvellement ajoutées

Série des Nouvelles Curiosités 2019-2020, technique mixte, collage et cire de carnauba sur toile ( ici d'après Rembrandt et Vermeer)

Série Nouvelles Curiosités, 2019-2020 , Série 2.