Robert COLOGNOLI

"Ces autoportraits sont une méditation sur la chair et l'apparence.
La chair, qui fait irruption sur un fond noir, apparaît toujours nue, amputée et forcenée. Ce sont là exactement les caractéristiques du désir physique, seulement accompli lorsqu'il se mutile.
Cette photographie violente exprime la cruauté absurde d'un monde sans esprit. Les photographies du corps convoquent dans le noir, en hurlant, l'esprit absent. Sans lui, [...]

Lire la biographie

Oeuvres