Biographie de l'Artiste

New Delhi – Rio de
Janeiro – Paris - Londres

Je découvre la sculpture à New Delhi (Inde) en
1998 dans une école d’art traditionnel : «The Triveni Art Center» où
j’apprends les techniques de modelage mais aussi l’ humilité et la patience.
En m’installant à Rio de Janeiro au Brésil en 2000,
je décide de poursuivre ma formation de sculpteur auprès d’un jeune
portraitiste carioca Marcus Salles, et démarre le dessin à l’école des Beaux-Arts
sous la direction du grand peintre brésilien Gianguido Bonfonti.


C’est au cours de mes déambulations dans le
vieux Delhi puis dans « la Cité merveilleuse » que je puise mes premières
sources d’inspirations.


Ma première démarche est de traduire le visible,
que ce soient l’harmonie et la sérénité indiennes au travers des ascètes ou
l’énergie et la joie brésilienne traduites dans le jeu de la Capoeira.


Mes sculptures associent Equilibre et Harmonie, mental avec les sâdhus indiens ou équilibre
des forces dans le cirque et dans le jeu de la capoeira brésilienne.


En arrivant à Paris en 2004, je rejoins l’atelier du
sculpteur-peintre brésilien Jaildo Marinho. 
Je me forme les techniques du moulage et des patines et travaille
sur d’autres matériaux comme le plâtre, la cire ou le béton.


Cette époque marque le début de ma recherche sur
la fragilité corporelle et la dimension de l’âme. 
Mon travail devient plus intuitif, plus spontané. Il prend deux
directions :


- Les "Ecorces corporelles" :
formes féminines raisonnées avec des traces laissées sur la matière (traces
végétales, minérales ou textile).


- Les "Empreintes corporelles" : personnages verticaux dont les
silhouettes sont comme des esquisses auxquelles je donne une énergie
directionnelle. Avec la série des Diaphanes et des Roseaux.


Résidente à Londres depuis 2009 je poursuis cette recherche en
tant qu’artiste indépendant au sein de Make Space Studios, un collectif
d’artistes situé près de la gare de Waterloo.