Biographie de l'Artiste

Titulaire d’une agrégation d’arts plastiques, Cathy Toussaint a toujours travaillé la matière. Elle a commencé par la sculpture en terre cuite, en porcelaine, en raku. Et lors d’un voyage en Asie, le rouge s’est imposé à elle. Pour une expérimentation de cette couleur, symbole de vie et de dynamisme, elle a tout d’abord peint un tableau, spontanément. Puis très vite, elle s’est rendu compte que peindre, de la même manière que sculpter, c’est pétrir la matière et la couleur pour en extraire le fragile équilibre qui deviendra une oeuvre. Si aujourd’hui ses tableaux ont autant de relief, c’est sans doute en continuité de son travail de sculptures.

Depuis, le rouge est la couleur de prédilection de Cathy Toussaint. Quel qu’il soit ; vermillon, amarante, alizarine, garance, écarlate, pourpre… elle aime travailler le rouge. Rouge-danger, rouge-passion, le rouge est un manifeste, une révolution à lui seul. Mais elle n’en oublie pas les autres couleurs et notamment le noir et le blanc, ces sublimes et énigmatiques « non-couleurs » qui s’exaltent par l’éclat
multiple des rouges.

Ainsi pour Cathy Toussaint, peindre, c’est laisser sa trace, sa marque, son geste et un peu d’elle-même dans la lave en fusion des rouges, dans la lumineuse et vertigineuse pureté des blancs ou dans l’abîme insondable des noirs. C’est sculpter la couleur. Ces couleurs sont donc le véritable sujet du travail de Cathy Toussaint. C’est à travers elles qu’elle s’engage pour leur puissance expressive et leur force
d’opposition, c’est ensuite le geste qui stigmatise la matière comme une activité spirituelle.

Car dans une toile, il y a l’énigme : pourquoi peint-on encore et encore ? Pourquoi ces pulsions irrésistibles et pourquoi cette peinture-là précisément ? Comme une évidence qui nous appartiendrait, obéissant à des rites à chaque fois revécus dans la fièvre et l’exaltation… Et dans une toile, il y a aussi les rêves qui pénètrent la peinture, l’habitent et la rendent à chaque fois plus incarnée. Ils s’appellent visions, foi, croyances, espoir ou survie. Sans les rêves, la peinture ne serait qu’une surface colorée…

Cathy Toussaint a de nombreuses expositions à son actif, en France bien sûr mais aussi à Montréal, à Berlin, en Algérie, en République Tchèque et elle travaille d’ores et déjà sur son projet 2013 : une exposition à Hoi An au Viet-Nam Le but de ses nombreuses expositions, c’est de permettre au spectateur de découvrir une émotion personnelle à travers ses toiles.

Parallèlement à ses nombreuses expositions, Cathy Toussaint aime travailler sur des événements particuliers tels que des improvisations picturales durant le festival « Jazz à Vienne » chaque année, ou encore des installations éphémères à la « Fête des Feuilles » de Lyon. Certaines de ses oeuvres ont été retenues pour des premières de couvertures de romans et d’autres sont présentes au Musée Lapidaire à Vienne.