Biographie de l'Artiste

Luigi Castiglioni : 20 novembre 1936 Milan  -  Maisons-Laffitte (Yvelines), 2003)
Peintre et affichiste visionnaire, diplômé de l’académie de Brera, Luigi Castiglioni développe son génie artistique  à la Scala de Milan  puis à Cinecittà aux côtés de Federico Fellini pour les décors de « La dolce vita ». Arrivé à Paris en 1960, il s’impose d’abord comme peintre de la délicatesse poétique. Dès 1972 il s’illustre à travers une première affiche de sport en dessinant le choc des gants de boxe pour le Championnat du monde « Monzon-Bouttier ».
Reconnu à travers le monde comme le père de l’affiche moderne
, Castiglioni est le seul affichiste du sport dont le mérite historique aura été d’idéaliser, non seulement le style mais aussi le sens de ces luttes humaines. Semeur de rêves jusque dans ses affiches humanitaires au profit de Solidarnosc pour Médecins  du Monde, ou des Victimes civiles de la guerre pour la Croix Rouge Internationale,  les créations de Luigi Castiglioni appartiennent désormais au patrimoine de notre mémoire culturelle la plus vivante. 
Reste bien sûr, le peintre immortel à travers les portraits parfois mystérieux et emblématiques, mais toujours dans la poésie la plus pure.« Le diapason fantastique qui a inspiré l’œuvre de Luigi Castiglioni –écrit son biographe André Parinaud- est devenu une partition majeure qui nous a ouvert un champ de rêves à explorer ».  Créateur de plus de 300 affiches, Luigi Castiglioni a exposé ses œuvres dans 12 Pays et plus de 150 villes.  En 2004 a été créée l’Association Luigi Castiglioni dans le but d’honorer, défendre et propager l’œuvre et l’image de l’artiste.