Remonter

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
MARTINE CASTEL
MARTINE CASTEL

* Née  aux pieds du "Château de Portes" aux portes des Cévennes à Alès, son enfance est partagée entre ville et montagne. Baignée à la source de "Castalie" muse de l'inspiration, elle développe très tôt une curiosité et une créativité débordantes. Elle joue aussi bien au mécano qu’au train électrique et aux lego avec ses frères et son père... Mais elle s'intéresse aussi et s'initie à la couture auprès d'une grand mère super douée et d'une mère magnifique passionnée de mode... Elle veut même en faire son métier et n'hésite pas à créer ses premiers vêtements en les cousant à la main...
Mais tout ce qui touche à l'art l'intéresse, elle fait du piano quelques temps, puis du théâtre et de la danse...plus longtemps. Mais c'est dans la solitude qu'elle se sent le mieux car elle s'invente un monde en créant des personnages qu'elle dessine, habille et met en scène dans des décors, des paysages ou des sites vus ou imaginés...
Très tôt elle s'intéresse au dessin géométrique et aux paysages urbains... Elle aime beaucoup l'architecture et prend comme modèles le "Château de Portes" qu'elle dessine sous tout ses angles, le Pont du Gard et les jolis villes et villages médiévaux environnants comme Uzès, Anduze, Vézénobres...
Son institutrice de CM1 découvre ses possibilités et informe ses parents sur les différentes voies possibles dans les domaines artistiques et les incite à placer la petite artiste naissante,  aux cours de dessin de l'école municipale. Elle va poursuivre ce chemin jusqu'à son entrée aux beaux-arts et aura l'opportunité de côtoyer quelques maitres comme Jean FEUGEUREUX, Georges DAYEZ, Marcel GILI, Gérard LANVIN et Jean CLOS, Jean-André MOTTE, Jean EDELMANN, Jean KIRCH, Pascal THOUVENIN, Yves FABRE, Léopold JARGIC, Joe CHABANIER...

* Née  aux pieds du "Château de Portes" aux portes des Cévennes à Alès, son enfance est partagée entre ville et montagne. Baignée à la source de "Castalie" muse de l'inspiration, elle développe très tôt une curiosité et une créativité débordantes. Elle joue aussi bien au mécano qu’au train électrique et aux lego avec ses frères et son père... Mais elle s'intéresse aussi et s'initie à la couture auprès d'une grand mère super douée et d'une mère magnifique passionnée de mode... Elle veut même en faire son métier et n'hésite pas à créer ses premiers vêtements en les cousant à la main...
Mais tout ce qui touche à l'art l'intéresse, elle fait du piano quelques temps, puis du théâtre et de la danse...plus longtemps. Mais c'est dans la solitude qu'elle se sent le mieux car elle s'invente un monde en créant des personnages qu'elle dessine, habille et met en scène dans des décors, des paysages ou des sites vus ou imaginés...
Très tôt elle s'intéresse au dessin géométrique et aux paysages urbains... Elle aime beaucoup l'architecture et prend comme modèles le "Château de Portes" qu'elle dessine sous tout ses angles, le Pont du Gard et les jolis villes et villages médiévaux environnants comme Uzès, Anduze, Vézénobres...
Son institutrice de CM1 découvre ses possibilités et informe ses parents sur les différentes voies possibles dans les domaines artistiques et les incite à placer la petite artiste naissante,  aux cours de dessin de l'école municipale. Elle va poursuivre ce chemin jusqu'à son entrée aux beaux-arts et aura l'opportunité de côtoyer quelques maitres comme Jean FEUGEUREUX, Georges DAYEZ, Marcel GILI, Gérard LANVIN et Jean CLOS, Jean-André MOTTE, Jean EDELMANN, Jean KIRCH, Pascal THOUVENIN, Yves FABRE, Léopold JARGIC, Joe CHABANIER...

Démarche artistique

La "Diffraction" sur laquelle je travaille depuis 1982 est à ce jour devenue un sujet à tiroirs.À travers elle, j'exprime des significations et des intentions diverses, parfois contradictoires. La plus apparente est mon désirde montrer des réalités différentes à travers des thèmes différents.L'une des règles que je me suisdonnée a été de choisir des thèmes avec lesquels j'ai une relation desentiments pas nécessairement personnel mais qui sont de l'ordre du vécu... La deuxième est bien sur mon intérêt pour l'utilisation des formes et des couleurs.La troisième est que je suis en train de faire de plus en plus d'images muries et préméditées toutes issues de mon imaginaire, plutôt que des réalisations picturales restées fidèles aux outils et idées forgées durant des siècles. Dans "VRAISEMBLANCES" le thème que je présente ici, je joue sur les apparences trompeuses car je suis enfin arrivée à peindre mais plus à dépeindre. Et même si on peut reconnaître les thèmes, les titres laissent à chacun la possibilité d'interpréter. "Mon âme est fêlée disait Baudelaire". Comme lui je lutte par le rêve, la dérision et l'humour à travers la peinture, la sculpture et la poésie... Moyens de se réconcilier avec la vie

Dates clés
2011
Exposition Musée Marguerite Vidal Moissac

Le travail artistique de MARTINE CASTEL

Œuvres nouvellement ajoutées

DIFFRACTION

TOITS & MOI...