Biographie de l'Artiste


 Entre art nouveau expressionnisme et surréalisme.
 
Le propre d’un artiste dit “créatif” est de passer son temps à chercher de nouvelles pistes graphiques pour extérioriser ses penchants.
         
Que sa démarche soit intuitive ou plus calculée, elle demeure empreinte d’une résonance libertaire de la meilleure veine.
         
 En regardant de manière plus approfondie un ensemble concret de sa production, on comprend assez aisément les “constantes” de son art, même si chacune de ses créations possède sa part de vérité. Son aisance technique lui permet d’aborder avec bonheur beaucoup d’écritures avec des variantes stylistiques toujours savamment campées.
         
L’avantage de ses matérialisations graphiques réside dans le fait que chacun peut comprendre ce qu’il y recherche tout en insufflant à sa réflexion des pistes nouvelles volontairement ouvertes par l’artiste.
Vous direz que la peinture symboliste est majoritairement envisagée dans cet
objectif. Généralement oui mais le peintre cantonne souvent son travail dans
une voie assez unitaire qui devient forcément réductrice (Goerg, Chagall,
Redon) alors que trop peu d’autres ouvrent des portes vers plus de latitudes (Oppenheimer, Kupka, Magritte).

Aurélia est donc, avec son art, une digne représentante de la nouvelle
figuration narrative.