Biographie de l'Artiste

Très tôt dans la vie de Bénédicte Gelé, le cheval est omniprésent sans pour autant être une évidence. Sans hérédité équestre, elle naît en 1975 et vit en banlieue parisienne, l'animal reste plat sur les magazines ou loin au fond d'un pré aperçu lors des vacances. Pourtant, une fascination débordante, une attirance à la limite du raisonnable et inexplicable, un envoûtement certain poussent Bénédicte Gelé à multiplier et forcer les rencontres avec l'animal.

Après un Bac Arts appliqués et un BTS Communication visuelle, elle devient graphiste puis directrice artistique, tombe amoureuse d'une petite jument vive et maline et dessine sans limite, imperturbable, des chevaux. En 2004, son parcours équestre et professionnel semble se fondre, s'imbriquer l'un dans l'autre, indissociable, dont la clef de voûte est le cheval.

Comme un humain étranger avec lequel on chercherait à communiquer, le cheval a besoin de comprendre, de se faire comprendre, d'être compris. Attirée par l'éthologie animale, plus particulièrement celle du cheval, aidant en ce sens à communiquer avec eux, Bénédicte Gelé étudie, observe et retranscrit, cadré serré ou vue en pied, les expressions et les postures illustrant ses comportements. Sensible à leur anatomie équilibrée, à leur forme ronde, elle est à la recherche, non pas du cheval parfait, mais du dessin exact néanmoins suggérer et libérer pour laisser entrevoir le mouvement ou l?expression, le geste ou le regard, vrais.