Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
Yolande BASTONI
Port de bouc / France
Yolande BASTONI

A son actif 27 ans de création artistique, née en 1961 à MARTIGUES, a partir de 1980 , elle fréquente l'Ecole des Arts Décoratifs de NICE et dès 1981 , elle entre à l'Ecole des BEAUX-ARTS d?AIX-en-PROVENCE. Après diverses expériences à succès dans les ARTS GRAPHIQUES et ARTS DECORATIFS, elle s'engage résolument vers l'abstraction. Cette artiste dirige depuis toujours son sens artistique dans la mouvance de l'art abstrait.L'ART étant la richesse spirituelle de l?humanité, Yolande BASTONI explique que sa démarche est celle de tenter de sortir de soi pour arriver à retranscrire ses sentiments profonds en utilisant, une toile ou tout autre support, pour communiquer avec l'il, la main de l'autre dans un langage universel celui des sentiments.Ses oeuvres originales se fondent sur l'intuition, sans rupture, avec logique, jusqu'à l'explosion. Une réflexion sur la simplification des formes. L'indépendance de l'oeuvre l'emporte sur la représentation.Près de 100 ans d'histoire ont marqué la richesse et l'évolution de la peinture abstraite, devenue art contemporain majeur.Dans la lignée du « top-ten » de l'abstraction des KANDINSKY, ROTHKO, KUPKA, MALEVITCH, MONDRIAN , DE STAEL, DE KOONING, NEMOURS, les oeuvres de BASTONI, riches de mouvements particuliers dus à une inspiration très personnelle, lui permettent d?exprimer des sentiments complexes et de poser un regard original sur le monde qui nous entoure.De le l'invisible à l'intangible, cette artiste perfectionniste et intègre cherchera avec une intensité toujours plus grande à mettre en scène ses propres émotions, ainsi que les émotions humaines en général, leur conférant une dimension incomparable. Elle donne ainsi à ses ?uvres le maximum de résonance.Le cheminement de l'artiste, ses interrogations, ses doutes et ses certitudes, perceptibles au travers de ses oeuvres, provoquent des émotions et interpellent, éloignant l'indifférence et rendant l'art abstrait accessible. C'est là tout la dimension d'une artiste qui force l'admiration et le respect.Indispensable'Contrairement à une idée reçue, l'abstraction n'a pas été à l'origine de plus de débordements de médiocrité que la figuration. Les erreurs qu'elle a pu connaître ont été tout naturellement sanctionnées par les oubliettes de l'histoire. Le temps arrange bien les choses? Dans notre monde moderne, sévèrement confronté au réel, le retour à la figuration traduit essentiellement un besoin de se rassurer. C'est pourquoi, aujourd'hui plus encore qu'hier, les artistes qui choisissent l'abstraction comme mode d'expression ne le font pas par facilité, mais plutôt dans l'espoir d'ouvrir autrement les portes de l'imaginaire du spectateur.Yolande Bastoni est une artiste exigeante, rigoureuse, toujours à l'écoute, ainsi qu'une admiratrice respectueuse du travail d'Aurélie Nemours : « J'ai été étonnée qu'Aurélie Nemours ne soit jamais sortie de la ligne qu'elle s'était tracée, constate-t-elle. Elle a consacré sa vie à s'acharner à peindre la même recherche, avec obstination. » Ces marques de respect ne font pas pour autant d'elle une affidée. Elle échappe sans peine à son modèle et alimente son art de sa propre personnalité. Yolande Bastoni est habitée par une force de caractère qui la pousse à s'essayer à retranscrire dans sa peinture ce qu'elle ressent, sans ostentation, avec naturel. « Tout m'inspire, dit-elle. Rien de particulier ne m'inspire, ajoute-t-elle avec un sourire qui en dit long sur ses intentions. Je suis simplement sensible à la manière dont les gens abordent la vie. » Et tout de suite de se défendre, comme pour ne pas être prise en défaut sur sa démarche : « J'essaye de retranscrire ce que je sens, mais surtout de faire plaisir. » Pour Yolande Bastoni, la peinture ne doit pas seulement être au service de l'expression simple d'un artiste. Elle n'est pas là pour servir un ego. Elle doit susciter des réactions chez le spectateur. Peinture et peintre ne sont rien sans le regard de l'autre. « Attention, prévient-elle encore, le travail cérébral qui préside à la création du tableau en amont, doit rester invisible. Le sentiment prévaut. » N'en déplaise à tous les Jocrisses officiels, qu'elle soit figurative ou abstraite, la peinture ne peut pas être élitiste, coupée d'un public. Son rôle n'est pas de poser des questions qui demeureront probablement sans réponse, mais plutôt d'aider le spectateur à résoudre celles qu'il se pose ; sa prétention n'est pas immédiatement vouée à l'échec, mais à perdre son masque au fil du temps, l'ennui la guette. Rien de tout cela chez Yolande Bastoni. Ses tableaux sont des poésies muettes qui en disent plus que de longs discours. La beauté harmonieuse qui préside à leur construction, le choix des tonalités, ne suppléent pas un original magnifié dans son absence, son incomplétude, comme dans la peinture figurative. Chacun est l'Unique, l'Original. Souvent inscrite dans un carré premier, soutenue par des lignes sans enfermement, la force positive qui se dégage de l'oeuvre de Yolande Bastoni est soulignée par sa technique en empâtement. « Je travaille souvent sans thème, avoue-t-elle, mais par la couleur. » Le rouge (qui s'impose comme « complémentaire » du vert), le noir, tirent leur épingle du jeu des épaisseurs. Elle porte également une affection particulière à une gamme étendue de gris nuancés. Quand aux titres mêmes des tableaux, ils sont à l'image de l'artiste : « Jamais négatifs, ils doivent apporter quelque chose, même si cela ne se voit pas. »La peinture de Yolande Bastoni comme le démontre l'un de ses tableaux, voit la vie du bon côté, avec un « concentré d?optimisme injecté à petites doses régulières pour ne pas oublier le bonheur d?être en vie. » Par les temps qui courent, cette peinture n'est pas nécessaire. Elle est indispensable Alain Coudert - ART ACTUALITES MAGAZINE

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de Yolande BASTONI

Œuvres nouvellement ajoutées

Principale