Biographie de l'Artiste

Laurence BAGOT est née en 1973 à Marmande (Lot et Garonne), elle vit et travaille à Paris. Après des études d'art à l'université de Bordeaux, elle obtient en 1997 sa maîtrise en arts plastiques, option photographie, elle expose depuis dans différents lieux, fondations, centres d'art.
Collection : Musée d'histoire Contemporaine, Paris.

"Les usines Renault furent le paroxysme esthétique de leur abandon tout en étant l'expression de l'aveu de leur déchéance en île de France jusqu'à leur destruction totale.


Lors de ses multiples parcours initiatiques autour de 'l'île Seguin à différentes périodes, Laurence Bagot fait émerger une identité périphérique. Ce cheminement obstiné durant plusieurs années a affirmé tout d'abord un état des lieux puis une esthétique poétique propre à l'état d?abandon dont l'atmosphère
surréaliste contraste avec un milieu sur-urbanisé et en pleine effervescence. Au XX siècle, l'utopie industrielle a érigé une architecture paquebot débordant presque de l'île affichant de ce fait son hégémonie outrancière.

Le temps s'est subitement arrêté lorsque ce grand site de la construction automobile a été abandonné et livré à lui-même. Il est resté majestueusement debout résistant au fil du temps jusqu?à que l?homme décide irrémédiablement de le détruire comme il l'avait construit jadis avec ferveur. Cette table rase sans concession et irréversible fait accéder l'île Seguin au panthéon de la mémoire et l'enracine à tout jamais dans l'univers mythique du puissant essor industriel. Seuls, quelques hommes, les ouvriers rescapés des usines Renault gardent encore, gravée dans leur chair, l?empreinte de la frénésie de l'ère automobile sur l'île."