Biographie de l'Artiste

Né à Chartres, ville dominée par sa célébre cathédrale de style gothique, Eric Bachet passe ensuite les premières années de sa vie au coeur de la ville la plus ancienne de France, appelée depuis l'Antiquité "la Porte de l'Orient", Marseille.


Son intérêt pour les Temples et les Pyramides d'Egypte engendre une réelle fascination et réveille en lui la mémoire d'une époque, d'un ressenti...


Et c'est tout naturellement qu'il intègre une école d'Architecture. Durant trois ans il va apprendre de cette civilisation et décrypter la magie de l'Art Egyptien.


L'enseignement de cette architecture monumentale terminé il passera une année à l'Ecole Supérieure Des Beaux-arts de Marseille mais il interrompt ses études pour monter sur la capitale. En effet, un long travail artistique mêlé à un cheminement intérieur appuyé des préceptes du Bouddhisme et du Taoïsme le conduit à Paris dès 1985.


L'Egypte Ancienne dépose sur l'écriture picturale d'Eric Bachet un goût particulier pour la précision du geste, la multiplicité des figures géométriques, la richesse des symboles, la révélation des couleurs oubliées ou inconnues.


L'univers de la Méditation modifie son évolution et met alors en exergue la notion de changement perpétuel des éléments qui nous entourent. Le résultat en sera, dès 1996, une Impression élaborée et abstraite du monde visible.


Cette découverte deviendra vite une révélation puisqu'il pratique la méditation d'une manière quotidienne et l'enseigne dorénavant au sein d'un Centre Artistique Pluridisciplinaire situé à Péronne dans les Hauts de France.


En réalisant ses Mandalas Harmoniques, il mélange avec un bel équilibre, l'art de la méditation et l'art pictural liés par l'instant présent.


Le magma est créé. Il contient les germes de ce qui sera engendré dans les années 2000. La cristallisation du moment présent, la lecture du monde intérieur prennent vie grâce à une seule ligne, un trait unique et continu qu'il nommera la Monoline.


La méditation sur les mystères des Temps anciens où régnait le chaos, la contemplation sur la beauté des mondes imprègnent et soulignent indéniablement la singularité de ce graphisme insolite.


Aujourd'hui l'oeuvre d'Eric Bachet se construit, se définit.        


Tel un édifice qui vous mène sur le chemin de l'être, elle annonce l'ouverture vers la magnificence des actes essentiels.