Biographie de l'Artiste

Laetitia d'Etiolles : une cosmogonie singulière
Laetitia d'Etiolles a choisi comme nom d'artiste Artabo, qui est une contraction de deux termes art et aborigène. « Nous sommes tous des aborigènes d'ici ou d'ailleurs », dit-elle, énonçant ainsi sa recherche d'une primitivité dans l'art.
C'est à un anticonformisme natif et à la quête d'un art originel que Laetitia d'Etiolles doit d'échapper aux modes et aux étiquettes. A l'écoute de sa primitivité, elle nous propose une ?uvre figurative aux antipodes du naturalisme. Laetitia d'Etiolles n'est pas liée à un système culturel défini. Son art oscille librement d'une figuration allusive à une géométrie décorative, de l'habituelle lecture latérale à un parcours en lacis. C'est sous le signe du serpent, c'est à dire double contraire, que se décline, d'une toile à l'autre, son travail. Aucune figure qui ne soit composite. La femme tient de l'ange et de la guerrière. Les règnes se mêlent en un bestiaire hybride où le minéral lui-même devient organisme vivant.