Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur le site vous acceptez Notre politique de confidentialité.

Ok
alain lestié
Cannes / France
alain lestié

 

Expositions monographiques dans des Musées ou Centres d’Art Contemporain:

-Centre d’art Contemporain: «Le Parvis»: Post pictura, Pau

-Musée des Beaux-Arts de Pau: Rétrospective

-Musée de La Roche sur Yon: Rétrospective

-Centre G. Pompidou: Atelier,  Paris

-Fondation Verannemann: Kruishoutem, Belgique

-Domaine Lescombes: De temps en temps , Eysines

-Musée des Beaux-Arts: Séquence en noirs, Bordeaux

-Musée de la Castre: Voyage à travers la fenêtre , Cannes

-Musée Bonnat: Rétrospective Bayonne

-Centre d’art Contemporain «Le Parvis»: Période noire, Tarbes

-Château des Ducs d’Épernon: Rétrospective  Cadillac

Expositions personnelles dans les galeries:

-Galerie Depardieu: Nice

-Galerie G.A.G: Bordeaux

-Galerie Qvadrige : Nice

-Peter Findlay Gallery: New-York

-Galerie de France: Paris

-Librairie «Ombres Blanches»: Toulouse

-Galerie Birch: Copenhague

-Galerie Sollertis: Toulouse

-Galerie L.Tragin: Bruxelles

-Galerie Joncour: Paris

-Galerie “Le Troisième Œil”: Bordeaux

-Galerie J.Lefebre: New-York

-Galerie Art-Concorde: Paris

-Galerie Mollat: Bordeaux

-Galerie Decimus Magnus Art: Bordeaux

-Galerie Athanor: Marseille

-Galerie du Fleuve: Bordeaux

-Galerie “Les Idées et les Arts”: Strasbourg

-Galerie Impact: Lausanne

-Galerie Creachenn: Neuchâtel

Expositions collectives:

-Ceci n’est pas un musée, Fondation Maeght, Saint-Paul

-Représentation française à la Biennale de Venise

-Les géants de l’angoisse: Bayonne Art Contemporain

-George Sand: Couvent des Cordeliers, Châteauroux

-La vie saisie par l’art: CAPC-Musée, Bordeaux

-L’homme aux semelles de vent: Théâtre de la Colline: Paris

-Arteder, Bilbao

-L'art Français contemporain: Prague, Bratislava, Passau

-L’écriture dans la peinture: Musée Goya, Castres

-Couleurs de la vie: Bibliothèque Nationale, Paris, Prague, Madrid, Andorra

-Pour mémoires: CAPC-Bordeaux, ARC-Paris

-Vachement beau: Musée de Dôle

-Biennale de Paris (prix)

-L’art vivant à Paris: Mairie du XVIIIème Paris

-60 Artistes pour un Musée: Paris-Mexique

-La figuration aujourd’hui: Paris,

-Mémoires d'un pays noir: Palais des Beaux-Arts, Charleroi

-L'art français en Extrême-Orient: Djakarta, Surabaya,

Manille, Singapour, Wellington, etc…

-Manipulation du réel, Pujols

-Magritte: CAPC Bibliothèque Mably, Bordeaux

-Mythologies quotidiennes 2: ARC2: Paris

Démarche artistique

Ces notes pour une exposition qui continue inlassablement la mise en cause de notre perception, pour y considérer encore l’incompris, pour y raturer sans cesse certaines inflexions.

En réfléchir quelques bords réclame la secondarité d’un contrecoup, une énonciation préalable, révisée en autopsie : la philosophie a expliqué là un sens du tragique, effacé avec acharnement par notre époque, sous un arrogant divertissement festif, dissimulant les dénouements douloureux.

-Envisager la polysémie d’une pensée du monde, oblige le projet à se présenter en indices, fragments joints dans leur télescopage, évoquant différents « entiers » indéfinis. Ces épaves du réel perdu dans la représentation (perdant le vivant en signes), déploient un inépuisable dictionnaire de « lieux communs » visuels témoignant d’un naufrage du symbolique. Sacrifiant son autorité, en évinçant l’habituelle prétention à ériger sa vision en   emblème impératif, l’entreprise engage une interrogation de la vision, congédiant toute interprétation, questionnant infiniment son élaboration, en condition de sa durée.

-Signes d’une épreuve critique du regard, ces extraits dirigent leur assemblement comme édifice à une impossible expression du monde, en compléments de son absence, d’ou le tableau se considère malgré eux, dans la vacance qu’ils ouvrent,

Et dont l’ultime mandat voudrait diffuser l'émotion des savoirs de son exécution.

-Nous savons comment la définition des techniques ne définit rien: ici, l’utilisation du crayon en imitation de peinture, ne fait ni dessin ni peinture, et y introduisant de la peinture (et la couleur corollaire), le mélange se dispense d'appellation, autre que celle, incertaine, de tableau. Pire, tableau en image de tableau, l’instance supplémentaire insistant sur la généralisation de la métaphore, dont l’élégante sophistication, ébauche un avenir même de l’art, une maîtrise de l’intelligence par le sensible, face à la brutalité spontanée des certitudes.

-Relevant d’une exclusive activité de représentation, la pratique de l’art, dans la modestie artisanale de ses moyens, en cherche certains contours, et ses provenances: dévoilant à la fois son illusion, le sens de sa dérision, et son absolue nécessité pour le contentement méditatif de la connaissance, et, possiblement, le plaisir, d’emblée.

-Addition des fractures d’une société et des restes de mémoire d’épreuves solitaires, l’œuvre quitte les terrains d'allégation, d’affirmation, et d’un murmure esquisse le chantier permanent d’une figure de l’incertitude et de la discontinuité: cela s’appelle depuis toujours une stratégie du doute, pour une résistance obstinée aux prescriptions en vigueur.

L'artiste n'a pas d'évènements prévus pour l'instant.
L'artiste n'a pas encore renseigné son parcours.

Le travail artistique de alain lestié

Œuvres nouvellement ajoutées

Crayon sur papier